Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

CULTURE

Les rideaux de la biennale du cinéma africain se sont fermés ce samedi 4 mars 2017. Pour une cérémonie de clôture, c’est un palais des sports de Ouaga 2000, refusant du monde qui a accueilli cinéastes, public et autorités avec à sa tête, deux chefs d’Etats (pour la première fois), Roch Marc Kaboré du Burkina et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.


Cette 25è édition du Fespaco aura marqué plus d’un, notamment le président Alassane Ouattara. «C’est une organisation exceptionnelle au cours de laquelle, la Côte d’Ivoire s’est sentit particulièrement honorée», a déclaré le président ADO à la fin de la cérémonie.

De Cisby à Amety Meria en passant par Greg, Djénéba Seck, Marie Gayerie et le spectacle de danse de Seydou Boro, les différents artistes programmés pour cette cérémonie ont simplement assuré. Le tout couronné d’un cérémonial de remise de l’Etalon d’or du Yennenga digne d’un festival cinématographique de renommée internationale. En témoigne la mise en scène du flutiste qui vient inviter les deux chefs d’Etat à monter sur le tapis rouge pour remettre le trophée à Alain Gomis. Avec la garde présidentiel, la jeune «princesse » tenant le trophée, sourire aux lèvres et tenue d’apparat de guerrière, fait une entrée majestueuse sur le podium avec l’Etalon d’or tant convoité par les cinéastes.

C’est à juste titre que le président du Faso peut se réjouir de cette organisation et de féliciter tout le comité d’organisation à qui il tire son chapeau et promet l’engagement de tout son gouvernement pour le rayonnement du cinéma burkinabè et africain. La 25è édition du Fespaco s’achève ainsi en apothéose avec le sacre d’Alain Gomis. De commentaires des uns et des autres, «c’est le Burkina qui gagne». En attendant les bilans physiques et financiers, rendez-vous a été pris du 23 février au 2 mars 2019 pour la 26è édition qui coïncide avec le cinquantenaire du Fespaco.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé