Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: lancement d’un programme d’approvisionnement en eau pour plus d’un million de personnes (AIB)
Etats-Unis: l’ancien vice-président Joe Biden candidat à l’investiture démocrate
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)

CULTURE


C’est dans le souci d’inciter à une nouvelle dynamique, dans le domaine culturel, que la structure Africalia a lancé le 28 février 2017, un tout nouveau projet. Ledit projet compte s’établir sur une durée de cinq ans (2017-2021). L’information a été rendue publique à l’occasion de la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.


Foi du directeur général d’Africalia,  Frédéric Jacquemin, l’apport du monde culturel contribue d’une certaine manière à l’épanouissement des artistes, du moment où cela leur permet de façon générale, d’assumer le rôle social et interpellateur qui est le leur. Et qu’il considère comme un gage de démocratie. Par ailleurs, il fait savoir que «la problématique de la coopération culturelle soulève des enjeux également partagés». Pour M. Jacquemin, «plus personne ne peut aujourd’hui produire de la culture sans mettre en question les dispositifs économiques, sociaux, éducatifs et politiques actuels.»

En effet, pour ce qui est des activités entrant dans le cadre de ce projet, qui prendra en compte le prochain quinquennal, elles ont été financées à 100% par le Royaume de Belgique. Une initiative que s’est empressé de saluer Tahirou Barry, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme. Pour le ministre Barry, force est de reconnaître que «c’est un programme ambitieux et riche qui permet de conserver les acquis dans notre pays en matière de culture». C’est en cela qu’il soutient qu’Africalia est un partenaire privilégié.

Outre le Burkina Faso, Africalia intervient également dans d’autres pays que sont le Sénégal, la République Démocratique du Congo,  le Burundi,  le Kenya,  le Zimbabwe et l’Afrique du Sud. Créée en 2001, Africalia est une association mandatée par la Coopération au développement belge pour mettre en œuvre des programmes de coopération culturelle en Afrique. En clair, son action consiste à «promouvoir certaines valeurs portées sur la créativité, la culture, l’innovation», dixit Frédéric Jacquemin. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé