Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

CULTURE

En marge du Fespaco, le réalisateur sénégalais Mag Maguette a rendu un hommage à une figure historique du cinéma africain et du Fespaco, Sembène Ousmane à travers la dédicace de l’œuvre intitulée «Sembène Ousmane: le précurseur et son legs». L’auteur Mag Maguette Diop y dresse un bilan du cinéma africain depuis les Indépendances à nos jours.


Ecrivain, réalisateur, acteur du cinéma, Sembène Ousmane est l’un des pères fondateurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Décédé en 2007, il demeure toujours présent dans la mémoire des cinéastes. A cette 25è édition de la biennale du cinéma, un hommage lui a été rendu. « Sembène Ousmane: le précurseur et son legs» c’est le titre de l’ouvrage de plus de 200 pages qui lui a été dédié. Le document fait le bilan du cinéma africain depuis les indépendances jusqu’à nos jours.

L’auteur traite aussi des hommes qui ont fait le cinéma sénégalais rappelant à un devoir de mémoire. Il fait parcourir aux lecteurs, les différentes générations de cinéastes tout en évoquant 2000 ; l’année du numérique

« J’ai pris Sembène Ousmane comme fondement de ce livre. Vous trouverez toute la filmographie de tous les cinéastes de nos indépendances jusqu’aujourd’hui, jusqu’au jeune Alain Gomiz : la génération de 2000. Toute cette génération s’y trouve avec leur filmographique. Vous y trouverez aussi tout le bilan économique de nos Etats sur le cinéma sénégalais» a expliqué l’auteur.

Avec cette dédicace, c’est un rêve qui se réalise pour l’auteur. Ce livre est un héritage que Maguette Diop veut aussi légué à la jeune génération comme les précurseurs l’ont fait à leur époque à l’instar de Sembène Ousmane. « A travers cette œuvre, je veux que vraiment les jeunes cinéastes sachent les personnes qui ont fait le cinéma africain. C’est ça les repères pour que la jeunesse avance » a conclu le réalisateur sénégalais.

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé