Aujourd'hui,
URGENT
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC
Ouagadougou: le développement du sport et des loisirs au cœur d’un séminaire international à Ouagadougou du 18 au 20 juin
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est

CULTURE

En marge du Fespaco, le réalisateur sénégalais Mag Maguette a rendu un hommage à une figure historique du cinéma africain et du Fespaco, Sembène Ousmane à travers la dédicace de l’œuvre intitulée «Sembène Ousmane: le précurseur et son legs». L’auteur Mag Maguette Diop y dresse un bilan du cinéma africain depuis les Indépendances à nos jours.


Ecrivain, réalisateur, acteur du cinéma, Sembène Ousmane est l’un des pères fondateurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Décédé en 2007, il demeure toujours présent dans la mémoire des cinéastes. A cette 25è édition de la biennale du cinéma, un hommage lui a été rendu. « Sembène Ousmane: le précurseur et son legs» c’est le titre de l’ouvrage de plus de 200 pages qui lui a été dédié. Le document fait le bilan du cinéma africain depuis les indépendances jusqu’à nos jours.

L’auteur traite aussi des hommes qui ont fait le cinéma sénégalais rappelant à un devoir de mémoire. Il fait parcourir aux lecteurs, les différentes générations de cinéastes tout en évoquant 2000 ; l’année du numérique

« J’ai pris Sembène Ousmane comme fondement de ce livre. Vous trouverez toute la filmographie de tous les cinéastes de nos indépendances jusqu’aujourd’hui, jusqu’au jeune Alain Gomiz : la génération de 2000. Toute cette génération s’y trouve avec leur filmographique. Vous y trouverez aussi tout le bilan économique de nos Etats sur le cinéma sénégalais» a expliqué l’auteur.

Avec cette dédicace, c’est un rêve qui se réalise pour l’auteur. Ce livre est un héritage que Maguette Diop veut aussi légué à la jeune génération comme les précurseurs l’ont fait à leur époque à l’instar de Sembène Ousmane. « A travers cette œuvre, je veux que vraiment les jeunes cinéastes sachent les personnes qui ont fait le cinéma africain. C’est ça les repères pour que la jeunesse avance » a conclu le réalisateur sénégalais.

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La mise en œuvre des recommandations de la conférence nationale des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat peut-elle mettre fin aux grèves à répétition au Burkina?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé