Aujourd'hui,
URGENT
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC
Ouagadougou: le développement du sport et des loisirs au cœur d’un séminaire international à Ouagadougou du 18 au 20 juin
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est

CULTURE

«The Lord plus one» ou encore «Le Seigneur plus un», est un film du réalisateur ghanéen, Kwaw Ansah. Bien connu pour avoir été lauréat de l’Etalon de Yennenga 1989 avec le film «Héritage Africa», Kwaw Ansah est en lice pour cette 25è édition du Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou (Fespaco) au Burkina Faso.


Le film «The Lord plus one» traite de la question des faux prophètes et les façons dont ils emploient pour duper les croyants sans méfiance. Ekow Smith-Asante, dans le rôle de prophète Gabriel, escroque les gens avec des messages supposés de Dieu au sujet de leur vie. Il est clair que ses actions sont conduites par la cupidité et la convoitise, car il persuade les gens pour de l'argent et même viole une femme mariée.

Les films de M. Ansah, tels que «Love Brewed In The African Pot», «Heritage Africa» et «Crossroads of Trade, carrefour des gens» ont déjà remporté des prix importants lors des précédents Fespaco. A cette édition de la biennale, le vétéran réalisateur espère que «Praising The Lord plus one» puisse retenir l’attention des cinéphiles voir remporté le prestigieux Etalon du yennenga.Trois des acteurs du film, notamment Ama K. Abebrese, Adjetey Anang, Ekow Smith-Asante  et Kwaw Ansah le réalisateur lui-même sont annoncé à Ouagadougou pour le festival.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La mise en œuvre des recommandations de la conférence nationale des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat peut-elle mettre fin aux grèves à répétition au Burkina?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé