Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

CULTURE

Pour la première fois au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), l’Union européenne conjointement avec le secrétariat des Etats ACP, instituent un prix pour la promotion des films ACP primés dans la sélection officielle. L’information a été donnée par Stephano Manservisi, directeur général du Développement et de la Coopération internationale de la Commission européenne qui effectue une visite officielle au Burkina en marge du Fespaco 2017.


D'une valeur de 9.850.000 FCFA, ce prix est destiné à promouvoir la distribution des films ACP primé dans la sélection officielle, à contribuer à leur validation et celle de leurs réalisateurs. Selon M. Manservisi, le prix couvrira des coûts de sous titrage et/ou du doublage de plusieurs films dans plusieurs langues européennes et africaines. Il permettra également d'inviter des réalisateurs des films garants à un festival européen. Ce prix vient ainsi s’ajouté au soutient de l’UE au Fespaco 2017 avec un montant de 256 millions de francs CFA. Les films soutenus à cette édition par le programme ACP/Cultures+ sont «Thom» de Tahirou Tasséré Ouédraogo, «Wùlu» de Daouda Coulibaly (en long métrage) et «Lamb» de Yared Zeleké en sélection officielle panorama.

En plus du soutien logistique, l’appui de l’UE au Fespaco via le Programme ACP-Culture+ se traduit par trois actions. Notamment la remise d’un prix UE/ACP d’une valeur de 10 millions francs CFA, l’organisation de la conférence inaugurale du Marché international du cinéma africain (Mica) et l’organisation en collaboration avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), d’une rencontre professionnelle autour du thème de la formation aux métiers du cinéma.

Stephano Manservisi a soutenu que le soutien de l’UE au Fespaco s’inscrit dans le cadre d’un soutien plus général de l’Europe au Burkina dans le domaine de la culture et que sa visite à Ouagadougou devrait permettre d’accompagner davantage encore dans le cadre du renforcement en cours du partenariat multiforme entre les deux institutions.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir