Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

CULTURE

Pour la première fois au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), l’Union européenne conjointement avec le secrétariat des Etats ACP, instituent un prix pour la promotion des films ACP primés dans la sélection officielle. L’information a été donnée par Stephano Manservisi, directeur général du Développement et de la Coopération internationale de la Commission européenne qui effectue une visite officielle au Burkina en marge du Fespaco 2017.


D'une valeur de 9.850.000 FCFA, ce prix est destiné à promouvoir la distribution des films ACP primé dans la sélection officielle, à contribuer à leur validation et celle de leurs réalisateurs. Selon M. Manservisi, le prix couvrira des coûts de sous titrage et/ou du doublage de plusieurs films dans plusieurs langues européennes et africaines. Il permettra également d'inviter des réalisateurs des films garants à un festival européen. Ce prix vient ainsi s’ajouté au soutient de l’UE au Fespaco 2017 avec un montant de 256 millions de francs CFA. Les films soutenus à cette édition par le programme ACP/Cultures+ sont «Thom» de Tahirou Tasséré Ouédraogo, «Wùlu» de Daouda Coulibaly (en long métrage) et «Lamb» de Yared Zeleké en sélection officielle panorama.

En plus du soutien logistique, l’appui de l’UE au Fespaco via le Programme ACP-Culture+ se traduit par trois actions. Notamment la remise d’un prix UE/ACP d’une valeur de 10 millions francs CFA, l’organisation de la conférence inaugurale du Marché international du cinéma africain (Mica) et l’organisation en collaboration avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), d’une rencontre professionnelle autour du thème de la formation aux métiers du cinéma.

Stephano Manservisi a soutenu que le soutien de l’UE au Fespaco s’inscrit dans le cadre d’un soutien plus général de l’Europe au Burkina dans le domaine de la culture et que sa visite à Ouagadougou devrait permettre d’accompagner davantage encore dans le cadre du renforcement en cours du partenariat multiforme entre les deux institutions.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé