Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

extrait du spectacle "Les vivants"

La 10e édition du projet « engagement féminin » se tient dans la capitale burkinabè du 2 au 28 juillet 2018. Ledit projet porté par la Compagnie Auguste-Bienvenue, a pour objectif de corriger la faible présence des femmes parmi les artistes chorégraphes sur le continent africain et au Burkina Faso en particulier. Les grandes articulations de ce 10e acte ont été dévoilées à la presse le lundi 16 juillet 2018 au Centre de Développement chorégraphique-La Termitière.

Durant 6 mois, 64  élèves issus de 4 établissements et d’un centre communautaire (École Samandin A, Cours moderne André-Marie, École St Raphaël, Lycée mixte de Gounghin et de l’Association ICCV NAZEMSE) ont été initiés à la danse par 6 danseurs formés par le Centre de développement chorégraphique (CDC-La termitière). Les néo-danseurs ont présenté leur spectacle le samedi 14 juillet 2018 à Ouagadougou au CDC.

Du 26 au 28 septembre prochain, auront lieu à Ouagadougou les festivités marquant la célébration des cinq ans de la soirée des Meilleurs acteurs de divertissement et de la gastronomie de Ouagadougou (Madigo). A cet effet, le comité d’organisation était face à la presse le mardi 10 juillet dernier pour décliner les grands axes de cette 5ème  édition.

Juriste de formation et spécialiste de la communication et des médias, Yannick Naré vient d’inscrire son nom au panthéon des auteurs littéraires du Burkina Faso. En effet, il vient de vient de donner naissance à son premier livre, un essai politique intitulé : « Le long chemin de l’alternance démocratique au Burkina Faso ». L’œuvre  a été officiellement présentée le samedi 7 juillet 2018 à Ouagadougou.

Depuis le 5 juillet dernier, et ce jusqu’au 14 juillet prochain, est à l’affiche au Carrefour international de théâtre de Ouagadougou (CITO), « La tragédie du roi Christophe ». Cette représentation est l’œuvre du collectif Béneeré, en collaboration avec le théâtre national populaire de France, dont son directeur, Christian Schiaretti a assuré la mise en scène. Pour ce dernier, cette représentation aussi amusante qu’émouvante pose avec acuité la réinvention du modèle politique.

Ce samedi 30 juin 2018, l’artiste musicien Floby a présenté officiellement aux mélomanes « Wakato », son nouvel album et le 5e de sa carrière. Alliant tradition et modernité, pour ce qui est du rythme, « Weedo » ou l’enfant du ghetto revient tout en force avec un opus de 16 titres.

Le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) du Burkina a lancé son 2è appel à projets ce vendredi 29 juin 2018. D’un montant global de 939 millions de francs CFA, ce montant permettra ainsi aux acteurs culturels et touristiques, de bénéficier de l’appui de l’Etat pour la réalisation de leurs projets.

Le quartier Karpala de Ouagadougou a vibré aux couleurs et sons de la fête de la musique ce 21 juin 2018. A travers le concours «Talents du Faso», un grand podium a été dressé et a vu la prestation de plusieurs groupes artistiques qui à l’issue, ont reçu divers prix.

Native d’Abobo baoulé, un quartier d’Abidjan, l'artiste Kalam a brillé de fort belle manière sur le podium de la 14è édition du festival «Fête de la musique» à Ouagadougou. Ce 21 juin 2018, la jeune dame a démontré son savoir-faire musical aux fans de la bonne musique.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, dans la matinée de ce mercredi 20 juin 2018, le dramaturge burkinabè Aristide Tarnagda, lauréat du Grand prix littéraire d’Afrique Noire 2017. Il est venu présenter sa distinction reçue à Paris le 24 mai dernier au chef de l’Etat.

Jeune femme très ambitieuse qui n’a pas froid aux yeux à travers son activisme, l’artiste Cendrime Nama, chef d’entreprises burkinabè est bien connue  des mélomanes. Loin de la scène musicale depuis quelques années, elle y revient avec un nouveau single intitulé «Afrika yé» derrière lequel, elle instaure un concept et entend mettre en exergue les valeurs africaines. Dans cet entretien, celle qui croit que les jeunes leaders du continent doivent se baser sur leurs propres ressources pour aller de l’avant, nous parle de son dernier né et de ce projet.

Le festival «Fête de la musique» célèbrera pour la 14è fois consécutive, la musique dans toute sa splendeur à la place de la nation de Ouagadougou les 19, 20 et 21 juin 2018. L’annonce a été faite par le comité d’organisation le 14 juin dernier.