Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

Dans cette déclaration, l’Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), énumère une série de proposition pour renforcer la lutte contre le terrorisme et rehausser le moral des troupes engagées sur le terrain.

©Dr

Dans  cette déclaration, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) recommande qu’une université publique soit baptisée au nom du Pr Yembila Abdoulaye Toguyeni compte tenu de la contribution de l’illustre disparu dans le développement de l’enseignement supérieur burkinabè.

©Premier ministère

Le Premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu une délégation malienne conduite par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Division Ibrahima Dahirou Dembélé. Cette délégation est venue présenter les condoléances des autorités maliennes au Burkina Faso, suite à l’attaque du détachement militaire de Koutougou et exprimer la solidarité et l’engagement du peuple frère malien dans la lutte contre les groupes terroristes au Sahel.

©présidence du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a animé un point de presse aux côtés de son homologue français, Emmanuel Macron et de la Chancelière allemande Angela Merkel sur le partenariat Afrique et G7. Il a souligné l’intérêt d’un tel partenariat dans la lutte pour la sécurité et pour le développement en Afrique.

©présidence du Faso

Les chefs d’Etat et de gouvernement du G7 ont entamé cet après-midi du 25 août dans le sud-ouest de la France, leur réunion de travail sur le thème « partenariat du G7 avec l’Afrique ».

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a appelé aujourd’hui 23 août 2019, les éléments de l’armée Burkinabé au calme et la retenue. Un appel qui intervient suite aux tirs d’armes entendus au sein du Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou. Ces tirs seraient liés la mort de certains éléments des forces de défense et de sécurité dans l’attaque survenue à Koutougou dans la région du Sahel. 24 soldats y avaient perdu la vie et d’autres blessés.

Image d'illustration

Des coups de feu ont été entendus dans la nuit de ce jeudi 22 à ce vendredi 23 août 2019 à Ouagadougou, au sein du camp militaire Guillaume Ouédraogo. Des tirs orchestrés par des militaires qui manifestaient leur mécontentement face au lourd bilan de l’attaque de Koutougou.

Image d'illustration

Le président du Faso a décrété hier jeudi 22 aout 2019, un deuil national de 72 heures à compter de ce vendredi 23 août 2019 à 00 heure au dimanche 25 aout 2019 à 24 heures. Un deuil national pour honorer la mémoire des 24 militaires tués le 19 aout dernier dans l’attaque du détachement militaire de Koutougou (Province du Soum).

L’attaque du détachement militaire de Koutougou a fait 24 morts, 5 disparus et 7 blessés. Ce lourd bilan a suscité une vive émotion auprès des populations, des acteurs politiques mais aussi des amis et partenaires du Burkina. La République populaire de Chine a apporté sa compassion au peuple burkinabè  via son ambassadeur à Ouagadougou et par un message du bureau de porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Suite à l’attaque meurtrière du détachement militaire de Koutougou (Soum) le lundi 19 août dernier qui a fait officiellement 24 morts, le cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique s’est réuni hier mardi 20 août en session extraordinaire. A l’issue de cette rencontre, l’opposition politique a invité le gouvernement à mettre tout en œuvre pour mettre fin à ces attaques.

Après les plaidoiries de ses avocats, le général Djibrill Bassolé, considéré comme l’un des présumés cerveaux du coup d’Etat manqué de septembre 2015, a pris la parole ce mardi 20 août 2019 pour son mot de fin. Pour celui contre qui  le parquet militaire  a requis la prison à vie, « les infractions qui lui reprochés ne correspondent en rien à la réalité des faits ».

image d'archives

Ceci est le message du président du Faso sur la récente attaque du détachement militaire de Koutougou qui a fait officiellement 24 morts du coté des forces de défenses burkinabè. 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé