Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

Le Cinéma numérique ambulant (CNA) d’Afrique organise, du 4 au 10 novembre prochain à Ouagadougou, pour la première fois le Festival des identités culturelles (Festic) sous le thème «identité culturelle en milieu urbain». Le comité d’organisation était face à la presse le 1er novembre dernier pour donner de plus amples informations concernant cette 1ère édition.

L’ensemble musical le Levain du Burkina Faso (EMUL-BF ), initiateur du festival de la musique live de Gounghin (Femulig) a tenu un point de presse le mardi 30 octobre 2018 à l’INAFAC(institut national de formation artistique et culturelle). En prélude à la 3e édition du festival  qui se tiendra  du 30 novembre au 2 décembre 2018, les initiateurs  ont au cours de cette conférence, énuméré  les grands points et innovations majeures  de cette activité.

« Droit communautaire ouest africain : statut, composition, organisation, fonctionnement et procédure applicable des Cours de justice de l’Uemoa, de la Cédéao et de l’Ohada » du Dr Elie Sandwidi a été présenté ce samedi 27 octobre 2018, à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo. Dans cette œuvre, l’auteur fait savoir que les institutions communautaires ne doivent pas être vues comme des initiatives ou propriétés privées d’une tierce personne.

Démarrée à Ouagadougou, l’exposition itinérante de Ahoua Yaméogo s’est installée depuis le 26 octobre et ce, jusqu’au 4 novembre 2018 à Koudougou.

© Dr

N’Goné Fall, commissaire générale de « Africa 2020 », de passage à Ouagadougou a rencontré les acteurs culturels et les journalistes. Ce rendez-vous tenu le vendredi 26 octobre a servi de cadre pour cette architecte et commissaire d’exposition sénégalaise, de présenter la saison culturelle baptisée « Africa 2020 ». L’évènement qui se tiendra de juin à décembre 2020, se présente comme une tribune qui va permettre de faire découvrir une autre image de l’Afrique en France.

La Fondation Orange, engagée dans 18 pays en Afrique, a pour ambition d’accompagner ces pays dans leur développement, y compris sur le plan culturel. La Fondation mène depuis plusieurs années des projets visant à soutenir l’accès à la culture et aux savoirs pour tous, notamment à travers de nombreux MOOC culturels avec de grandes institutions françaises. Ainsi depuis 2009 en France, le Prix Orange du Livre récompense une œuvre littéraire écrite en français et publiée à la rentrée littéraire de janvier. Ce prix fête ses 10 ans en 2019.

La 3e édition de la Rentrée du droit d’auteur (RDA) bat son plein depuis le 25 octobre à Koudougou et ce jusqu’au au 27 octobre. Après la cérémonie protocolaire d’ouverture dans la matinée du vendredi 26, place a été faite aux différents panels entrant dans le cadre du séminaire international placé sous le thème : « Cultiver le droit d’auteur pour enrayer la pauvreté ».

Après deux éditions consécutives, la Rentrée du droit d’auteur (RDA) a débuté ce 25 octobre à Koudougou avec la tenue d’un séminaire international. Du 25 au 27 octobre 2018, artistes, cadres du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) et utilisateurs d’œuvres artistiques vont échanger sur le thème : « Cultiver le droit d’auteur pour enrayer la pauvreté ».

Interpellé à travers les réseaux sociaux, le comité de réhabilitation et de gestion de la mosquée de Dioulassoba a livré une conférence de presse  le vendredi  12 octobre 2018, pour donner des explications suite à la dégradation constatée sur certaines parties de la bâtisse de la mosquée. Selon les conférenciers, l’entrepreneur reconnait sa responsabilité dans la situation et s’engage à prendre en charge les coûts de réparation des dégâts.

Targuant de s’être mariée avec la musique, elle se faisait voiler le visage pendant toutes ses prestations parce que pour son staff et comme le veut la tradition, la nouvelle mariée a le visage voilé et son faciès ne sera connu par le grand public qu’après ses noces. Mais en attendant ses noces, Kalam a présenté officiellement le premier né de cette union avec la musique ce jeudi 11 octobre 2018 à Ouagadougou.

L’artiste plasticienne Burkinabè, Ahoua Yaméogo présente une vingtaine d’œuvres à travers une exposition itinérante de peinture du 28 septembre au 21 octobre à Ouagadougou et du 26 octobre au 4 novembre 2018 à Koudougou.

Le cinéma burkinabè est en deuil. Le célèbre réalisateur burkinabè,  Missa Hebié est passé derrière la caméra en début de soirée de ce mercredi 26 septembre 2018. Dans sa filmographie, on retiendra la série à succès «Commissariat de Tampy», «Sita», «L'as du lycée», «Le fauteuil», «En attendant le vote», «Cellule 512», «La raison du plus fort» etc. Grande figure du cinéma burkinabé,  Missa Hebié s’en est allé en plein tournage de sa dernière série «L’ami fidèle». C’est dans une ambiance où l’émotion était à son comble que nous avons rencontré son fils Ibrahim Hébié, réalisateur, producteur et fils du défunt ce jeudi 27 septembre au domicile du défunt.