Aujourd'hui,
URGENT
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque

Dans communiqué rendu public ce 1er juin 2018 et intitulé : «Burkina Faso. L'abolition de la peine de mort, une victoire de haute lutte »,  Amnesty International salue positivement la suppression de la peine de mort dans le nouveau code pénal burkinabè adopté le jeudi 31 mai par l’Assemblée nationale.

La maire de l'arrondissement 3 de Ouagadougou souffrante, aurait été obligée de quitter son lit d’hôpital pour célébrer des mariages dans son arrondissements le 31 mai dernier. Elle assure qu'elle a dû braver la douleur et la maladie pour aller «unir» trois couples. Et pour cause, ses deux adjoints ayant décidé de ne plus célébrer de mariage. Rainatou Ouédraogo/Sawadogo ne peut également faire appel à ses collègues maires parce que  le maire de Ouagadougou, Armand Beouindé a intenté un procès contre ceux-ci. Les raisons de cette situation délétère au sein de l’arrondissement 3 de Ouagadougou sont évoquées dans cet entretien accordé à Fasozine ce vendredi 1er juin 2018 par l’édile à son domicile.

L’Assemblée nationale a adopté ce jeudi 31 mai 2018 avec 83 voix pour et 42 voix contre, la loi portant Code pénal. L’une des innovations est la suppression de la peine de mort. Par ce vote, le Burkina rejoint la liste des pays ayant supprimé la peine de mort dans leur arsenal juridique. 

Une délégation de parlementaires, composée des représentants des quatorze partis politiques représentés à l’Assemblée nationale, de l’opposition et de la majorité, a remis ce matin au président Roch Marc Christian Kaboré, le rapport d’une mission effectuée à Copenhague au Danemark du 12 au 19 mai 2018. La délégation était conduite par le chef de mission, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Maître Bénéwendé Stanislas Sankara.

Selon cette dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB), la coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), a reçu ce mercredi 30 mai 2018 des mains du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation(MENA) Stanislas Ouaro, le document technique devant servir à la rédaction d’un statut valorisant pour le personnel de l’éducation.

La nouvelle direction du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) était face à la presse ce mercredi 30 mai 2018. Selon le premier responsable, Eddie Komboïgo, cette rencontre tenue au siège national du CDP à Ouagadougou, se voulait être un canal par lequel l’ex parti au pouvoir donnait sa lecture sur des questions qui font l’actualité tant au plan national qu’à l’international. Par ailleurs, cela a été aussi l’occasion pour le CDP de se prononcer sur les conclusions tirées de son 7e congrès qui s’est déroulé les 5 et 6 mai dernier.

Désormais le compte de la présidence du Faso et celui du compte personnel du président du Faso  sont certifiés par le réseau social Facebook. Les deux comptes sont par conséquent authentiques et peuvent être utilisés comme source officielle.

Ceci est un communiqué conjoint de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) et du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (Synatic) sur la cérémonie des Prix Galian tenue pour la 21e fois le 18 mai dernier. Dans ladite déclaration parvenue  à Fasozine, les deux structures estime, entre autres, que  la villa offerte par l’opérateur immobilier Abdoul Service au lauréat du super Galian, « même sur sollicitation des organisateurs est de nature à jeter le discrédit sur des récompenses si chères aux journalistes ».

L’opposition politique burkinabè a tenu sa conférence de presse hebdomadaire ce mardi 29 mai 2018 à son siège à Ouagadougou. Il a été question à cette rencontre de la rupture des relations diplomatiques du Burkina Faso avec la Chine Taiwan, de la révision prochaine du code électoral et de la fronde sociale  en cours. 

Cette année, le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, commémorera la Journée internationale des Casques bleus, qui coïncide cette année avec le soixante-dixième anniversaire des efforts de maintien de la paix de l’ONU, avec les soldats de la paix au Mali pour « exprimer sa solidarité » avec des collègues ciblés par des attaques dans des environnements extrêmement volatiles.

La coordination des syndicats du ministère de l’économie et des finances (CS-MEF) est en sit-in depuis ce lundi 28 mai et ce, jusqu’au vendredi 1er juin 2018. Le gouvernement ayant qualifié le sit-in d’illégal, a mobilisé les forces de l’ordre pour sécuriser le ministère, de l’intérieur comme de l’extérieur, empêchant les manifestants d’y avoir accès. Chose que déplorent les responsables syndicaux.

Plus de 40% de la consommation électrique burkinabè provient de la Côte d’Ivoire, c’est ce qu’a affirmé le ministre en charge de l’Energie,   Bachir Ismaël Ouédraogo le 25 mai dernier sur sa page Facebook.