Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

«Le recours du Général Diendéré Gilbert est recevable mais mal fondé». C’est l’avis du Conseil constitutionnel du Burkina Faso, qui a rendu le 23 juillet 2019 sa décision concernant le recours introduit par les conseils du général Gilbert Diendéré aux fins de déclaration d'inconstitutionnalité de l'article 67 du code pénal burkinabè ancien.

L'opposition politique burkinabè, au cours d'une conférence de presse tenue ce mardi 23 juillet 2019 à son siège, s'est dite satisfaite de la tenue du dialogue politique qui a connu son épilogue le lundi 22 juillet dernier au palais présidentiel.

Les travaux du dialogue politique, ouvert le 15 juillet dernier,  ont refermé ses portes hier lundi  22 juillet 2019. La cérémonie de clôture, placée sous la présidence du chef de l'État  Roch Marc Christian Kaboré  s'est déroulée à la salle polyvalente de la présidence du Faso. Au terme des discutions, un seul point n'a pas fait l'objet de consensus. 

L’Unité d’action syndicale (UAS) invite, dans ce communiqué de presse, le gouvernement à mettre davantage du sérieux dans la préparation et la convocation de la rencontre gouvernement/syndicats en vue de trouver des solutions aux préoccupations à lui soumises.

La loi modificative du Code pénal adoptée le 21 juin 2019 par l’Assemblée nationale du Burkina Faso est conforme à la Constitution, selon le Conseil constitutionnel, qui s’est prononcé dans une décision datée du 19 juillet.

Le Premier ministre, Christophe Dabiré était face à la presse nationale ce dimanche 21 juillet 2019 pour son premier grand oral depuis sa nomination en janvier 2019. Le chef du gouvernement, en une heure chrono, s’est prononcé sur les grands sujets de la vie nationale : de la lutte contre le terrorisme à la relance de l’économie en passant par la question de la fonde sociale, tout a été passé au peigne fin par le chef du gouvernement.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré présidera ce lundi 22 juillet 2019 dans la salle polyvalente de la présidence, la cérémonie de clôture du dialogue politique entre les partis politiques de la majorité et ceux de l'opposition.

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu dans la soirée d’hier jeudi 18 juillet 2019 l’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings, par ailleurs, président d’honneur du mémorial et les membres du comité international du mémorial Thomas Sankara. Le but était de définir un plan d’action pour rendre plus efficace le comité dudit mémorial.

Image d'illustration

A l’issue de la cérémonie officielle de sortie de promotion à l’Académie de police ce jeudi matin, le président du Faso a réagi à l’affaire des 11 personnes décédées dans la nuit du 14 au 15 juillet dernier suite à leur garde-à-vue dans les locaux de l’Unité anti-drogue de la police nationale à Ouagadougou.

Dans ce communiqué de presse, le Chef de file de l’Opposition politique estime que la mort en cellule des 11 personnes gardées à vue dans l’Unité anti-drogue (UAD) de la Police nationale traduit « l’échec de la politique judiciaire et carcérale du Burkina ».

Le mercredi 17 juillet 2019, la princesse Sarah Zeid de Jordanie, conseillère spéciale du Programme alimentaire mondiale (PAM) pour la santé de la mère et de l'enfant et la nutrition, a été reçue en audience par le Premier ministre Christophe Dabiré. Il était question de la « réduction de la malnutrition et des problèmes de croissance des enfants »  au Burkina Faso.