Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

Le deuxième trimestre de l’année 2019 a été sanglant dans les villages de Bourzanga, commune rurale du Bam frontalière du Soum. En conséquence, 6000 personnes ont trouvé refuge dans le chef-lieu de commune et à Namsiguia. Le Maire de Bourzanga, Dieudonné Badini, par ailleurs Directeur de cabinet du Chef de file de l’Opposition politique, est allé soutenir  ces réfugiés internes le dimanche 14 juillet 2019. Accompagné de ses adjoints, de plusieurs conseillers municipaux et des conseillers villageois de développement (CVD), le Maire a fait don de cinq  tonnes de riz et de maïs à ces compatriotes.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a ouvert ce matin le dialogue politique national qui réunit les partis de la majorité et ceux de l’opposition, autour de questions majeures de la vie de la Nation. 

©Ambassade de France

L’ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes a célébré en communion avec les ressortissants français et les amis du Burkina ce dimanche 14 juillet 2019  à Ouagadougou la fête nationale française.  Pour son dernier 14-juillet célébré en terre burkinabè car étant en fin de mission, le diplomate a fait le point de ses trois années de mandat et surtout espéré que son successeur hérite plutôt d’un Burkina « moins déstabilisé».

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse de la présidence du Faso sur le début ce lundi 15 juillet du dialogue politique entre le président du Faso et les partis politiques de la majorité et de l'opposition.

Image d'illustration

A l’occasion de sa prestation de serment le vendredi 12 juillet dernier, le tout premier Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso a répondu à la polémique liée à sa nomination comme Directeur général alors qu’il a occupé pendant près de trois ans le poste de Chef de gouvernement.

Le ministre de la Sécurité

Sur instruction du Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, le Premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé un séminaire gouvernemental sur la Politique de Sécurité Nationale (PSN) , ce vendredi 12 juillet 2019. Ainsi, les membres du Gouvernement ont pu se faire une idée du processus d’élaboration de ladite politique qui se veut inclusive.

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’UEMOA ont réaffirmé, vendredi dans la soirée à Abidjan, « leur engagement politique à mettre en œuvre l’ECO », la future monnaie unique de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’était à l’issue des travaux de la 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA.

Illustration/archives. Sommet extraordinaire de l’UEMOA à Abidjan en 2017

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prendra part ce vendredi 12 juillet 2019 à Abidjan en Côte D’Ivoire, à la 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

©présidence du Faso

Le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré, a eu une séance de travail ce mardi 9 juillet en fin d’après-midi, avec la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini. 

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu ce mardi 9 juillet 2019, une délégation de l’Union Européenne conduite par Madame Frederica Mogherini, Haute représentante et vice-présidente pour les affaires étrangères et la politique de Sécurité de l’organisation européenne.

L'opposition politique a tenu son point de presse hebdomadaire ce mardi 9 juillet 2019 à son siège à Ouagadougou. Les sujets qui minent l'actualité étaient à l'ordre : la crise humanitaire née du terrorisme, le prélèvement de manganèse de la mine de Tambao. Elle s'est par ailleurs réjouit de l'auto-saisine du Conseil constitutionnel au sujet de la révision du Code pénal et de l'inscription des sites métallurgiques du Burkina au patrimoine mondial de l'Unesco.

 Dans cette adresse, l’ambassadeur de la Chine au Burkina Faso salue l’inscription le vendredi dernier des sites de métallurgie ancienne du fer au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour le diplomate, cette reconnaissance dénote de la richesse de la culture burkinabè.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé