Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad

26 mai 2018-28 mai 2019. Cela fait un an que le Burkina Faso et la République populaire de Chine ont renoué leurs relations diplomatiques. Pour célébrer l'événement, les représentants des deux pays ont levé le verre de l'amitié ce dimanche à Ouagadougou.  C’était devant un parterre d’autorités et d’amis burkinabè de la Chine -dont Alpha Barry, le ministre burkinabè des Affaires étrangères- et des investisseurs chinois au Burkina Faso. 

Une mission consulaire spéciale d’établissement de passeports ordinaires et de Cartes nationale d’identité burkinabè (CNIB) séjourne à Bruxelles depuis le 12 mai dernier. Ce dimanche 26 mai, la mission bouclera son séjour avec l’enrôlement des derniers demandeurs de passeports. 

Dans cette déclaration, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) condamne les actes posés par un groupe des Eaux et forets dans la forêt de Kua. Ces derniers y avaient déterrés des bornes posés pour la construction de la futur hôpital de Bobo-Dioulasso. 

Les membres du conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) ont rendu une visite de courtoisie au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, ce vendredi en fin de matinée.

La première session du Cadre de Concertation du Premier Ministère (CCPM) de l’année 2019 s’est déroulée ce jour 23 mai 2019 sous le thème : « Le Premier Ministère face aux enjeux de la mesure de performance ». Présidée par le premier responsable de l’institution, Christophe Joseph Marie Dabiré, cette activité avait pour objectif de faire le point de la situation d’exécution des activités au cours de l’année 2018 et d’adopter les rapports d’évaluation des performances des années 2017 et 2018.

Ce jeudi 23 mai 2019 s’est tenu le point de presse du gouvernement. Il a été animé essentiellement par les ministres en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro et de la Santé, Léonie Claudine Lougué sur les questions qui minent leurs départements respectifs. Le porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou s’est penché quant à lui sur les questions d’actualités.

A quelques jours du premier anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine, l’ambassadeur Li Jian a animé ce jeudi 23 mai 2019 une conférence de presse. Objectif : faire le point sur l'état de la coopération bilatérale et des réalisations effectuées par son pays sur le sol burkinabè durant ces douze mois.

Sur le débat qui concerne l’implantation du Centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso dans une partie de la forêt de Kua, le chargé de communication de l’ambassade de Chine au Burkina Faso, Wang Bowei, a affirmé, au cours d’une conférence de presse,  que c’est de façon unanime que le site de Kua a été choisi. La Chine dit n’avoir pas imposé de site et fait savoir qu’elle pourrait accepter n’importe quel autre site qui lui serait proposé. 

L’ambassade de Chine au Burkina Faso a rencontré la presse ce mercredi 22 mai 2019 en son sein à Ouagadougou pour échanger principalement avec elle sur le projet de construction du Centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso sur le site de la forêt de Kua qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

La Cour de cassation française s'est penchée mardi sur le recours de François Compaoré contre son extradition vers le Burkina Faso, où le frère de l'ex-président est mis en cause dans l'assassinat, en 1998, du journaliste Norbert Zongo, rapporte Jeune Afrique.

Crédit photo : Jean GUELGA

C'est au cours d'une cérémonie très bien animée et rythmée, aux couleurs des sonorités gourmantché par des artistes du terroir le mardi 21 mai 2019 à Fada N'Gourma que Siméon Sawadogo, ministre d'État en charge de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, a procédé à l'installation du lieutenant-colonel de gendarmerie Saïdou Toussaint Prosper Sanou dans sa fonction de Gouverneur de la région de l'Est.

En août 2017, un camion a écrasé 4 personnes sur la circulaire

Après des accidents mortels causés par des camions dans la ville de Ouagadougou,  la mairie de la commune de Ouagadougou a pris, mardi 7 mai 2019, un nouvel arrêté portant «réglementation de la circulation et du stationnement des véhicules poids lourds dans la Commune de Ouagadougou». Désormais ces véhicules sont autorisés à circuler dans la capitale entre 22h et 5h du matin sur certains axes. Ce qui n’est pas du goût des chauffeurs routiers, qui réclament l’accès au boulevard circulaire à toute heure. Une rencontre initiée par la mairie le 21 mai 2019 n’a pas permis de concilier les positions, selon ce communiqué de la marie. 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé