Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Le ministre en charge de l'Education nationale

Deux ministres étaient face à la presse hier jeudi 19 septembre 2019 à Ouagadougou. Il s'agit des ministres en charge de la Communication et de l'Education nationale. Des préoccupations de la rentrée scolaire 2019-2020, le bilan des examens spéciaux ont été abordées par le ministre Stanislas Ouaro. Aussi, suite à une décision de justice qui a déclaré l'illégalité des mouvements d'humeur, le gouvernement a décidé de ''couper'' les salaires des agents qui observent ces mouvements.

image d'archives

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, va présider, ce vendredi 20 septembre 2019 à Bobo-Dioulasso, la cérémonie de clôture du Forum national des jeunes, la fin de formation militaire des énarques, et l’inauguration de la voie d’accès à l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA).

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu hier mardi 17 septembre 2019 en fin de matinée, le commandant du Commandement américain pour l’Afrique (Africom), le général Stephen Townsend. Le défi sécuritaire auquel notre pays et la sous-région sont confrontés a été au centre des échanges.

©Premier ministère

Le comité de pilotage de la télévision numérique de terre (TNT) s’est réuni ce mardi 17 septembre 2019 à Ouagadougou, sous la présidence du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. A l’issue de la rencontre, il a été décidé que les Éditeurs de presse privée doivent s’acquitter à partir du 1er janvier 2020, de la somme de 75 millions de FCFA, si elles veulent que leurs contenus soient diffusés sur  toute l’étendue du territoire national burkinabè.

©Dr

Après un mois de pause,  l'opposition politique a animé son traditionnel point de presse ce mardi 17 septembre 2019 à son siège à Ouagadougou. Quatre sujets d'actualité étaient à l'ordre du jour. Aristide Ouédraogo du FPR et Adama Séré du RDEBF étaient les principaux orateurs du jour.

©Dr

Candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020, Kadré Désiré Ouédraogo était dans la commune rurale de Komsilga le samedi 14 septembre 2019 où il a tenu une assemblée générale. Il s’agissait pour lui de prendre contact avec les populations pour leur expliquer le sens de son engagement.

image d'archives

Le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo a réagi hier lundi 16 septembre sur la marche de l’Unité d’action populaire dispersée par les forces de l’ordre.  Pour le ministre d’Etat, les deux activités prévues par les initiateurs étaient illégales et l’Etat n’a fait que prendre ses responsabilités. 

image d'archives

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) faisant la synthèse de leur 2e session ordinaire de l’année 2019 du secrétariat exécutif national tenue le 14 septembre dernier.

image d'archives

La Nouvelle alliance du Faso  a affirmé le vendredi 13 septembre, que si le général Djibrill Bassolé, condamné en début septembre à 10 ans de prison fermes, «meurt, ce serait un assassinat politique prémédité», car il a besoin d’une évacuation sanitaire en Turquie. Une dépêche de l'AIB.

La manifestation organisée par l’Unité d’action populaire (UAP) qui regroupe à la fois des organisations syndicales et des organisations de la société civile a été maintenue malgré son interdiction par la mairie de Ouagadougou. Si la manifestation a pu avoir lieu dans les autres régions du pays selon les propos de Bassolma Bazié l'un des leaders de l'unité, les manifestants à Ouagadougou ont été gazés par les forces de sécurité à l'aide de gaz lacrymogène. On dénombre une dizaine de blessés parmi les marcheurs.

©Dr

Le sommet extraordinaire de la Cédéao élargit au Tchad et à la Mauritanie consacré à la lutte contre le terrorisme s’est achevé hier samedi 14 septembre 2019 à Ouagadougou. Outre l’appel à la mutualisation des forces contre le terrorisme dans la région, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace Cédéao ont adopté un plan de lutte contre le terrorisme d’un montant d’un milliard de dollars Us soit environ 596 milliards de FCFA.

©présidence du Faso

Quand l'heure de défendre la raison de vivre arrive, toute autre raison, notamment de non réaction n'a plus droit de cité. Il est vrai que la bourrasque du terrorisme s'est levée mais elle ne résistera pas et ne survivra jamais face à la force commune et à la volonté manifeste de plus de 300 millions d'âmes. C’est dans cette optique et dans le but de contrer l’hydre terroriste que les chefs d'Etat ou de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se sont réunis ce samedi 14 septembre 2019 à Ouagadougou dans le cadre d'une session extraordinaire.