Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

Le collectif des avocats constitués aux cotés des ayants-droit de feu capitaine Thomas Sankara, assassiné le 15 octobre 1987, a animé une conférence de presse ce lundi 14 octobre 2019 à Ouagadougou. Les échanges avec la presse portaient essentiellement sur l'évolution du dossier judiciaire « ministère public et ayants-droit de feu Thomas Isidore Noël Sankara et 12 autres contre X devenu Blaise Compaoré dit Jubal et autres». 

image d'archives

Après les sanctions prises lors du congrès extraordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à l'encontre de certains militants, le fondateur du parti, Blaise Compaoré, a rencontré les différents protagonistes à Abidjan. Dans une correspondance, il a invité la direction du parti à rapporter les sanctions pour l'unité du parti. Ce lundi 14 octobre 2019 au cours d'une conférence de presse à Ouagadougou, la direction politique  nationale du parti dit être en phase avec les recommandations du fondateur.

image d'archives

Dans ce message à l’occasion du 32e anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara, la veuve du leader de la révolution burkinabè, Mariam Sankara a réitéré son appel à la Justice pour la tenue du procès tant attendu.

©présidence du Faso

Ceci est un message du président du Faso sur les différentes attaques qui ont visé à plusieurs reprises des lieux de cultes et de prières. La dernière en date était celle de la mosquée de Salmossi qui a causé la mort de 15 personnes.

Invité à faire le plaidoyer auprès des pays développés comme la France et le Canada, en faveur d’une augmentation de leur contribution au financement du Fonds mondial, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré se dit satisfait à la fin de cette conférence.

©TIKSA NEGERI / REUTERS

Le prix Nobel de la paix a été attribué ce vendredi 11 octobre au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d’une réconciliation spectaculaire entre son pays et l’Erythrée voisine.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce jour 10 octobre 2019 avec son homologue français Emmanuel Macron, en marge de la sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial. Les engagements pour la reconstitution des ressources pour la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme étaient au centre de leur entretien. Ils ont aussi évoqué les questions sécuritaires dans la zone du Sahel.

La Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso se réjouit de la non-application de la peine de mort dans le pays depuis 1988 ainsi que des avancées significatives faites par l'Etat burkinabè vers l’abolition de cette peine, notamment depuis l’adoption de son nouveau code pénal le 31 mai 2018. La Délégation se félicite également que le projet de nouvelle Constitution inclut des dispositions parachevant l'abolition de la peine capitale. Elle vous invite à prendre connaissance de la Déclaration de l’Union européenne suivante :

©présidence du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a, à la tribune de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial, donné en partage l’expérience du Burkina Faso en matière de lutte contre ces maladies et plaidé pour une synergie d’action de la communauté mondiale pour gagner la bataille contre ces maladies. Par la voix du ministre en charge de la santé, le Burkina Faso s’est engagé pour un montant d’un million de dollars américains soit près de 595 millions de FCFA.

©Dr

Le Premier Ministre a reçu cet après-midi du mardi 08 octobre 2019, en sa qualité de gestionnaire de la construction de l’Aéroport de Donsin, le collectif des syndicats de l’aéronautique civile qui a déposé un préavis de grève pour les 11 et 12 octobre. Cette rencontre a permis à ce collectif, d’exprimer ses inquiétudes sur certains points de la réalisation et de l’exploitation de l’aéroport de Donsin. Le chef du Gouvernement en retour, a donné des garanties et des instructions afin que ce projet d’intérêt national puisse être réalisé de façon participative.

image d'archives

Ceci est un communiqué de presse de la présidence du Faso sur la participation du chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré à la 6e conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme qui se tiendra à Lyon en France du 9 au 11 octobre prochain.

Image d'illustration

Dans le cadre de la tenue les 11 et 12 octobre prochain de la 4e édition des Journées anti-impérialistes, les organisateurs avaient prévu le samedi 12 octobre 2019, au titre des activités, une marche suivie de meeting contre la présence des bases militaires étrangères en Afrique et contre le terrorisme. Par une correspondance transmise au MBDHP, la commune de Ouagadougou a interdit la manifestation l’estimant inopportune compte tenu du contexte sécuritaire.