Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

image d'archives

Le cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique a tenu une réunion ordinaire ce mardi 29 octobre 2019. Dans ce compte rendu, l’opposition apporte sa lecture sur les faits qui marquent actuellement l’actualité nationale.

image d'archives

Ceci est le message du président du Faso à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) annonce qu’elle va procéder à l’installation de ses démembrements à l’étranger pour les élections de 2020 du 1er au 10 novembre 2019. 

L’ambassadeur de la Turquie au Burkina Faso, Ahmet Asim Arar, a organisé ce mardi 29 octobre 2019 à sa résidence de Ouagadougou un cocktail à l’occasion du 96e anniversaire de la naissance de la République de Turquie. Au cours de cette soirée qui a connu la présence de plusieurs diplomates accrédités au Burkina, l’ambassadeur a saisi l’occasion pour faire le point sur l’état de la coopération bilatérale entre son pays et le Burkina Faso.

image d'archives

Ceci est le message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2019. Le parti d’opposition accuse le MPP, le parti au pouvoir et ses alliés d’avoir trahi la lutte et les idéaux de l’insurrection populaire.

Le mémorial aux héros nationaux

Le gouvernement du Burkina Faso va commémorer le 5e anniversaire de l’insurrection populaire par une série d’activités. L’hommage national se tiendra le jeudi 31 octobre 2019 au monument des héros nationaux par un dépôt de gerbes du président du Faso. Voici le programme complet.

A partir du 1er novembre 2019, dans trois jours précisément, le Burkina Faso va basculer dans la Télévision numérique de terre(TNT). Dès cette date, le signal de l’analogie sera coupé au profit de celui du numérique.

image d'archives

Dans cette déclaration à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire, l'Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) dénonce la lenteur du traitement judiciaire. Elle invite par conséquent les acteurs de la justice « à poursuivre inexorablement et avec diligence le traitement judiciaire des événements des 30 et 31 octobre 2014 afin de rendre justice à toutes les victimes ».

L'opposition politique a tenu ce mardi 29 octobre 2019 son traditionnel point de presse. Devant les journalistes : le président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), Carlos Toé et le vice-président de l'Union pour le progrès et le changement (UPC) Amadou Diemdioda Dicko. Les conférenciers du jour ont apporté la lecture de l’opposition sur les faits ayant marqués l’actualité nationale.

image d'archives

Ceci est la déclaration du Mouvement du peuple  pour  le progrès (MPP) à l'occasion du 5e  anniversaire de l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

©présidence du Faso

Avant de quitter Sotchi en milieu de matinée, le président du Faso a accordé un grand entretien à la chaîne de Télévision internationale Russia Today. Il s’y est prononcé sur les enjeux du sommet, le partenariat économique avec la Russie, et sur l’implication de cette partie du monde dans la résolution de la crise sécuritaire en Afrique. Face à la presse burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a principalement dressé le bilan de cette rencontre importante, pour la Russie et pour l’Afrique. Voici l’entretien accordé à la presse nationale. 

©présidence du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a pris part ce jour aux côtés des autres dirigeants du continent, à la session plénière du premier sommet Russie-Afrique. Une première saluée par l'ensemble des participants, qui y voient l'ouverture d'une nouvelle ère dans les relations entre l'Afrique et la Russie basées, sur une vision commune du futur.

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé