Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal
Immigration: record de 71 millions de déplacés et de réfugiés dans le monde en 2018
France: l’ex-président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption dans l'affaires des «écoutes»
Burkina: 17 civils tués dans une attaque terroriste à Béléhédé dans le département de Tongomayel (Province du Soum)
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC). Le parti d’opposition dénonce la politisation de la biennale du cinéma africain et accuse le parti au pouvoir d’avoir vouloir faire de la récupération politique.

L'ambassadeur d'Egypte au Burkina Faso, Cherif Mokhtar  a été reçu en audience ce lundi 4 mars  2019 par le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré à la primature. Le diplomate dit être venu  féliciter le chef du gouvernement pour sa nomination et échanger avec lui sur le renforcement de la collaboration entre les deux pays.

Ce samedi 2 mars 2019, au lendemain du centenaire du Burkina Faso, les Burkinabè ont célébré la renaissance du père de la révolution, Thomas Sankara et de ses 12 compagnons d’infortune à travers une statue et 12 bustes. La cérémonie de découverte de la statue et des 12 bustes a eu lieu en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, de ses homologues rwandais, malien et de l’ancien chef d’État ghanéen John Jerry Rawlings.

1er mars 1919 - 1er mars 2019, cela fait 100 ans que le Burkina Faso a été crée sous la dénomination de colonie de Haute-Volta. Afin de marquer d'une pierre blanche ce centenaire, plusieurs activités sont inscrites dans l'agenda du gouvernement burkinabè. Lesquelles activités ont été dévoilées ce vendredi 1er mars 2019 à Ouagadougou. 

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse du parquet près le tribunal de grande instance de Ouagadougou relatif l’enquête ouverte suites aux attaques terroristes de 2 mars 2018 qui ont visé l'ambassade de France et l'Etat major général des armées. Selon la procureur du Faso,  11 personnes ont été interpellées, inculpées par le juge d’instruction et sont actuellement en détention préventive. Ces personnes, soit sont des membres du groupe qui a perpétré les attaques, soit ont été en contact avec l’organisateur en chef présumé desdites attaques. 

©Challenges

A compter de ce 28 février 2019, il n’est plus possible pour les populations civiles d’acheter des armes à feu. Le ministère de la sécurité, via un communiqué, a annoncé que « la délivrance des autorisations d’achat d’armes à feu civiles est suspendue ».

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a offert un dîner aux cinéastes de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) mercredi 27 février dans la soirée. Au cours de ce dîner, le chef de l’Etat a réaffirmé sa vision d'un 7e art, levier de développement pour les pays africains.

En prélude de la commémoration de la 162e  journée internationale de la femme, la ministre en charge de la femme, Hélène Laurence Ilboudo a animé une conférence de presse ce jeudi 28 février 2019 à Ouagadougou. Il s'agissait de présenter les différentes activités retenues dans le cadre de la célébration  de cette édition  2019 placée sous le thème : « contribution de la femme à l'édification d'un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale ».

Selon des sources dignes de foi, des manœuvres souterraines seraient en cours pour de nouveau changer le statut de la Cameg. 

Présente à Ouagadougou dans le cadre de la 26e édition du Fespaco, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a rendu, en début d’après-midi, une visite de courtoisie au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Image d'illustration

Ceci est un communiqué de presse du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) faisant le point de la 5e session ordinaire de l’année 2019 de son bureau politique national tenue le lundi 25 février 2019 à Ouagadougou. 

Le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) a remis, le mardi 26 février 2019 un chèque de cent million (100 000 000) de francs CFA aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS). La cérémonie de remise a eu lieu au ministère de la sécurité en présence du ministre de la sécurité Ousséni Compaoré et son staff technique et une délégation du Conseil national du patronat burkinabé conduit par son président Apollinaire Compaoré.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé