Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

A l'occasion de son entrevue avec la Chancelière allemande, Roch Marc Christian Kabore a saisi cette opportunité pour demander aux puissances occidentales de s'assumer en Libye car pour lui, elles sont responsables de la situation actuelle au pays. 

Après un bref entretien à sa descente d'avion avec le chef du gouvernement burkinabè Christophe Dabiré, la Chancelière allemande Angela Merkel et sa délégation ont été aussitôt reçu au palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé ce lundi dans la commune rurale de Saponé, province du Bazèga, au lancement de la campagne de vaccination au cours de la 2e année de vie. Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la 9e édition de la semaine africaine de la vaccination, placée cette année sous le thème : « Protégés ensemble : les vaccins, ça marche ».

Ceci est le message du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la protection sociale à l'occasion de la journée internationale du Travail.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de l’Inde au Burkina Faso, Vijah Singh Chauhan, a présenté ce mardi dans la matinée, ses lettres de créance au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le diplomate indien qui a pour résidence Ouagadougou, a pour mission de travailler à renforcer la coopération entre les deux pays.

Le dialogue politique annoncé entre le président du Faso et la classe politique, les récentes mesures visant à mettre fin au mouvement  des agents du ministère de l'Economie, des Finances et du développement, l'affaire dite négociations du président Kaboré avec les djihadistes et la réaction des acteurs politiques de l'opposition, tels sont les points sur lesquels l’Alliance des formations et partis politiques de la majorité présidentielle (APMP) a abordé, ce lundi 29 avril 2019 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse. 

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) via cette déclaration salue l’accord conclu entre le gouvernement et la coordination des syndicats des finances et de l’économie. Le parti au pouvoir « exhorte les travailleurs à se remettre résolument au travail après ce long blocage de l’administration financière ».

Dans ce communiqué, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) condamne le meurtre des cinq enseignants à Comin-yanga le vendredi dernier et invite le gouvernement à mettre en place « un plan Marshall pour l’éducation, lequel plan devant être inscrit dans une stratégie globale et gagnante contre ceux qui nous ont déclaré la guerre ». 

A l’entame des échanges directs avec les producteurs, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a rendu hommage aux cinq enseignants assassinés à Comi-Yanga, dans le Koulpelogo.

«L’assassinat de cinq enseignants hier à Comin-Yanga dans le Koulpelogo, traduit la volonté des forces obscures de nous plonger dans les ténèbres», a par ailleurs déclaré le chef de l’Etat sur sa page Facebook. 

Après avoir invité les producteurs et productrices à observer une minute de silence à la mémoire de l’ensemble des victimes des terroristes, Roch Marc Christian Kaboré a terminé son hommage en affirmant que «nous ne courberons pas l’échine, et resterons debout.»

Direction de la Communication de la présidence du Faso

 

Image d'illustration

L’opposition politique a dévoilé ce vendredi 26 avril 2019 la liste des thèmes sur les quels elle souhaite abordé au cours du dialogue politique initié par le président du Faso. 

Le dialogue politique national avec le chef de l’Etat, la révélation de négociation du président Kaboré avec les terroristes, la fronde sociale sont les sujets sur lesquels le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), Zéphirin Diabré et les hommes des médias ont échangé ce jeudi 25 avril 2019 au siège à Ouagadougou. 

Le gouvernement burkinabè a décidé d’octroyer aux travailleurs du ministère en charge de l’Economie et des Finances, des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA en fonction de la catégorie en plus des 25% de leur prime de motivation. 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé