Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

 Mardi 26 septembre 2017, un convoi sous escorte des forces de défense et de sécurité a été visé par une attaque sur l'axe Inata-Djibo, dans la province du Soum, au nord du Burkina Faso.

L’attaque d’une patrouille du Groupement des forces antiterroristes (GFAT) sur l’axe Djibo-Mentao le samedi 23 septembre a fait 7 blessés, selon ce communiqué du ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants.

Le monde de l’éducation nationale était en ébullition en cette matinée du lundi 25 septembre 2017. Pendant que le comité de suivi du mandatement des sortants de l’ENS-UK et de l’IDS était en conférence de presse pour exiger leur mandatement effectif et intégral avant la rentrée scolaire, les enseignants recrutés en 2016 sur mesure nouvelle étaient pour leur part en sit-in devant le ministère en charge de l’éducation nationale pour réclamer leurs salaires non perçu depuis janvier 2017.

Séjournant aux Etats Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Extérieur, Alpha Barry, a rencontré Souleymane Porgo, le Burkinabè sauvagement agressé en mai dernier, à New York.

Le chef du gouvernent burkinabé a lancé officiellement, vendredi 22 septembre 2017, les travaux de bitumage de la voie d’accès à l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA), actant ainsi une promesse du président du Faso lors de son dernier passage dans cet institut, il y a moins d’un an.

Dans le sahel, quatre soldats burkinabé ont été blessés samedi quand leur véhicule a sauté sur une mine dans les environs de Wouro Saba, localité située à quelques kilomètres de Djibo, sur la route nationale numéro 22.

Le commissariat de police de l’ex arrondissement de Baskuy a démantelé une bande de 7 présumés escrocs qui trompaient la vigilance des citoyens au moyen de fausses coupures de billets de banques. Ils ont été présentés ce vendredi 22 septembre 2017 à la presse par les enquêteurs dudit commissariat. 

Le droit à la santé est reconnu pour tous les Burkinabè et il est de la responsabilité de l’Etat de le promouvoir, nous dit la Constitution en son article 26. Malgré tout, se soigner convenablement reste une équation à plusieurs inconnus pour bon nombre de citoyens burkinabè. Ouagadougou, la capitale dispose du plus grand plateau technique du pays, avec des hôpitaux de référence comme les Centres hospitaliers universitaires Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) et Pédiatrique Charles De Gaulle, ainsi que le Centre Hospitalier National Blaise Compaoré (CHN-BC). A ceux-ci, il faut ajouter désormais le nouvel hôpital du district sanitaire de Bogodogo, et les Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) (Pissy, Kossodo, Paul VI). Cependant, ces centres de santé publics rencontrent d’énormes difficultés dans l’accomplissement de leur mission publique d’offre de soins. Capacités d’accueils insuffisantes, pannes récurrentes des appareils biomédicaux et ruptures de réactifs sont, entre autres, les difficultés qu’ils rencontrent. Qu’en est-il exactement ? Constat sur le terrain

Photo: DCPM / MATD

Après avoir accompli le 5e pilier de l’islam, les pèlerins burkinabè commencent à regagner le bercail. Les premiers d’entre eux (plus de 400) sont arrivés à Ouagadougou dans la soirée de ce mardi 19 septembre 2017.

Photo d'archives

Cette déclaration du président de l’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïc (UNNEPL) revient sur le rapport du ministère en charge des Enseignements supérieurs classant les institutions privées supérieures d'enseignement du Burkina Faso.

Pour aider les femmes burkinabè à être financièrement autonomes, le Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile (CCNOSC) a entrepris un certain nombre d’activités visant à accompagner les femmes des différents arrondissements de la ville de Ouagadougou pour la réalisation de leurs activités rémunératrices de revenus. En plus des micros crédits, le CCNOSC a fait don d’une machine à moulin aux femmes de l’arrondissement 7 de Ouagadougou le samedi 16 septembre 2017.

L’inspecteur Sylvestre N’Do a officiellement pris fonction ce vendredi 15 septembre 2017 comme nouveau patron de la police municipale de Ouagadougou, en remplacement de Jean Marie Ouédraogo.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé