Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

Le vice-président chargé des enseignements et des innovations pédagogiques de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph-Ki-Zerbo, Pr Mahamadou Sawadogo, a livré à l’opinion la version des faits de l’université suite à la grève décrétée les 23 et 24 novembre par l’Association nationale des étudiants burkinabè, section de Ouagadougou. La structure estudiantine avait indiqué lors d’un point de presse que ce débrayage avait pour objectif de dénoncer une sanction arbitraire infligée à l’un de leurs camarades du nom de Yénilo Bahan.

72 heures durant, des réflexions seront menées à Ouagadougou en vue de parvenir à la mutualisation des forces, dans le cadre de la lutte contre le cancer. Cette initiative voulue par l’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré par ailleurs, présidente de la Fondation Kimi, a ouvert ses portes ce mercredi 22 novembre 2017 à travers la cérémonie officielle de lancement des travaux. Prennent part à ce cadre de concertations et d’échanges : des experts de la santé mais aussi des responsables de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).

Ouagadougou et quelques villes burkinabè connaissent depuis ce mercredi 22 novembre 2017 une suspension de poussière réduisant sensiblement la visibilité. Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB) citant des spécialistes, cette masse nuageuse  peut provoquer certaines maladies  respiratoires comme l’asthme et les bronchites chroniques. Par conséquent, ils ont invité les usagers à se protéger par des masques.

La section de Ouagadougou de l’Association nationale des étudiants burkinabè (Aneb) observera 48 heures de grève à compter de ce jeudi 23 novembre 2017. Ils déserteront donc les amphithéâtres le jeudi 23 et vendredi 24 novembre prochain. Objectif de ce mouvement d’humeur : « exiger la levée pure et simple » d’une sanction administrative administrée à l’un des leurs. Dans le souci d’apporter plus d’éclaircissement sur cette affaire, le comité exécutif de l’Aneb/Ouaga était face aux médias ce mardi 21 novembre 2017.

Les enseignants des écoles primaires catholiques ont observé un arrêt de travail du 15 au 18 novembre 2017. Ce mouvement d’humeur avait pour but de réclamer une meilleure prise en compte des sept points constituant leur plateforme revendicative. Pour en savoir davantage, nous sommes allés à la rencontre d’Arsène Ouédraogo, secrétaire général de l’Union nationale des enseignants des écoles primaires catholiques du Burkina Faso. Dans cet entretien qu’il a accordé à Fasozine, il nous explique les tenants et les aboutissants de cette grève.

Pour dire non  à l’asservissement de « l’homme par l’homme », à « la pratique esclavagiste» qui se déroule en Libye, une dizaine d'Organisations de la société civile ont marché dans la matinée de ce lundi 20 novembre 2017 sur  la représentation diplomatique de la Libye au Burkina Faso.

Selon l’Agence d’Information du Burkina (AIB), des individus non identifiés ont attaqué ce lundi vers 10 heures  une équipe de patrouille de la police de Banh, province du Loroum, région du Nord. L’attaque s’est produite dans la localité de Nongdoum, (280 km) au Nord de Ouagadougou.

Photo: Radio Oméga

Des coups de feu ont été entendus ce dimanche 19 novembre 2017 vers 21 heures sur l’avenue Kwamé Nkrumah. Selon les informations données par nos confrères de la Radio Oméga, citant des riverains, c’étaient des tirs de sommation de deux policiers pour arrêter un véhicule qui refusait d'obtempérer.

L’Auberge du Houet, quartier koko, secteur 4 de Bobo-Dioulaso, a été le théâtre d’une scène inhabituel dimanche 19 novembre  2017 consistant en la destruction totale de ce lieu de jouissance par des jeunes dudit quartier sous les regards et les acclamations encourageants des anciens.

Des individus non encore identifiés ont attaqué, vendredi aux environs de 12h, le village de Taouremba, à 70 km de Djibo, selon ce communiqué.

Des populations affectées par les travaux du barrage de Samendeni ne sont pas contentes de leur ancien cadre de concertation. Elles l’ont fait savoir au travers d’une conférence de presse, co-animée avec la Maison des associations et mouvement pour le développement des Hauts-Bassins (MANDE). C’était dans la journée du mercredi 16 novembre.

Les membres de l’Union nationale des Enseignants des écoles catholiques du Burkina (UNEEPC/BF) observent depuis ce mercredi 15 novembre 2017, un arrêt de travail de 72 heures. Par ce mouvement d’humeur, ils exigent d’une part de l’Etat, le respect de la convention de mai 2009 et d’autre part de leur employeur la prise en compte des points de revendication tels la correction des indemnités de résidence de 2006 à  2016, la régularisation des salaires avec rappel conformément à la grille salariale en vigueur depuis janvier 2016, le reclassement des enseignants catholiques, etc. Voici ci-dessous la lettre de leur protestation transmise le 13 novembre dernier au secrétaire national de l’enseignement catholique du Burkina Faso.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé