Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

«Fils et filles de l’Eglise famille de Dieu, avec Marie, mère de miséricorde, jubilons avec nos prêtres », c’est sous cette thématique que les fidèles catholiques du Burkina Faso ont communié ce dimanche 5 février 2017 sur la colline de Yagma au pèlerinage national. La célébration eucharistique, clou du pèlerinage, a été célébrée par le Nonce apostolique Burkina-Niger, Mgr Piergiorgio Bertoldi, devant plusieurs milliers de fidèles. 

Ceci est un message du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, le 6 février 2017.

Ceci est une déclaration du Directeur exécutif de l’UNFPA, Dr Babatunde Osotimehin, et du Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, à l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines le 6 février 2017 à New York.

Une délégation de la Ligue islamique pour la paix au Faso chez le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce jeudi 2 février 2017. Cette visite selon les responsables de la ligue, a pour but d’exprimer au chef du gouvernement burkinabè, les missions que compte entreprendre cette nouvelle association musulmane.

La brigade de recherche de gendarmerie de Ouagadougou, dans le cadre de ses investigations, a démantelé un réseau de faussaires dans l’établissement des cartes grises et de plaques d’immatriculation d’engins à deux roues. Les tenants et les aboutissants de ce démantèlement et des procédés des faussaires ont été expliqués aux journalistes ce mercredi 1er février 2017 à Ouagadougou par les enquêteurs de la gendarmerie. L’enquête a été bouclée et dix personnes ont été interpellées.

Des gendarmes et militaires à la retraite revendiquent une application de décision de justice contre l’Etat burkinabè en 2011. Ils l’ont fait savoir à travers une manifestation le mardi 24 janvier à Ouagadougou. Dans ce communiqué de presse, la direction de la communication du ministère de la Défense fait la genèse de l’affaire et affirme que l’administration militaire n’a jamais cherché à faire obstruction à la justice.
Communiqué de presse

La 9ème session continentale des directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) a débuté ce mardi 31 janvier 2017 à Ouagadougou et connaitra son épilogue le 5 février prochain. Durant une semaine, les participants réfléchiront au tour du thème «La mission dans un monde en mutation». Cette rencontre, qui a lieu tous les deux ans, va regrouper une soixantaine de participants venus de 20 pays d’Afrique francophone, lusophone et hispanophone.


L’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo, a procédé ce lundi 30 janvier 2017 à l’archevêché de Ouagadougou à la dédicace de son ouvrage autobiographique: «Dieu seul suffit, Dialogue et vérité». Ecrite sous forme de questions réponses, cette œuvre est la synthèse de son expérience humaine, pastorale ainsi que l’expression de sa spiritualité et de son don total à Dieu et à l’Eglise.

Le Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base (Synateb) a tenu du 26 au 27 janvier 2017 à Ouagadougou son 19e conseil syndical ordinaire. Placé sous le thème : «  le renforcement du Synateb pour la défense et l’approfondissement des acquis du monde de l’éducation », ce conseil syndical a connu la présence de 124 participants venus des 45 provinces du Burkina. Le cérémonial de clôture est intervenu ce vendredi 27 janvier 2017.

Le cyber-activiste Naïm Touré devait comparaître devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI) ce lundi 30 janvier 2017 pour injures publiques.

Cet appel à témoins a été  lancé par la commission d’enquête mise sur pied par le Conseil supérieur de la magistrature pour mener des investigations sur divers cas d’allégations de manquements à la déontologie et à l’éthique par certains magistrats.

Mener des activités qui visent à promouvoir la démocratie et la défense les droits humains au Burkina Faso, constitue l’objectif principal de l’Observatoire indépendant de la démocratie et des droits de l’Homme (ODDH). Ce samedi 28 janvier 2017, l’ODDH a été présenté officiellement à Ouagadougou.