Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

Image d'illustration

 Ceci est le verdict intégral prononcé ce lundi 2 septembre 2019 par la Chambre de première instance du tribunal militaire de Ouagadougou. 

Image d'illustration

Les Généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé ont été condamnés ce lundi 2 septembre 2019 par le tribunal militaire de Ouagadougou pour leur implication dans le coup d’Etat manqué de septembre 2015. Si le général Bassolé a écopé de 10 ans de prison ferme, le général Diendéré a été condamné à 20 ans de prison ferme. Certains accusés ont été acquittés et d’autres ont bénéficié d’une peine assortie de sursis. Fasozine a rencontré quelques citoyens venus suivre l’annoncé du verdict et des sentences. Des réactions très mitigées…

Après 18 mois de jugement, le verdict du procès du putsch manqué de septembre 2015 est tombé ce lundi 2 septembre 2019. A l’issue d’un procès à multiple rebondissement qui aura captivé l’attention de l’opinion nationale et internationale, le Général Gilbert Diendéré a été reconnu coupable et condamné à 20 ans de prison ferme. Quant au Général de brigade Djibril Bassolé, il écope d’une peine de 10 ans de prison ferme.

La direction d’un parti politique, c’est son bureau national. Après s’être conformé aux injonctions du Tribunal de première instance de Ouagadougou qui a demandé au Bureau politique national du parti le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de se conformer aux règlements et statuts qui limite ses membres à 600, les premiers responsables du parti de l’ex parti au pouvoir se rencontre ce dimanche 1er septembre 2019 à Ouagadougou pour non seulement sortir une résolution des décisions prises par l’ancien BPN, mais aussi de définir les orientations du BPN et définir les critères et conditionnalités pour la candidature à la prochaine présidentielle.

©présidence du Faso

Après la clôture officielle de la Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a dressé dans l'après-midi, devant la presse burkinabè à Yokohama, le bilan de la participation du Burkina Faso à cette rencontre.

©Xinhua

La Chine a annoncé ce jeudi 29 aout 2019,  qu'elle organiserait une grande célébration, suivie par une parade militaire et des défilés de masse sur la place Tian'anmen, le 1er octobre, jour de la Fête nationale, pour marquer le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine (RPC).

©présidence du Faso

Au dernier jour de la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l"Afrique, une plénière à été consacrée ce matin au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique. 

image d'archives

Le ministère en charge de l’Action humanitaire a exhorté ce jeudi 29 août 2019, les différents donateurs et groupes de solidarités qui manifestent leur soutien aux déplacés internes à s’adresser désormais à ses structures compétentes pour leurs différentes dons en nature et en espèce.

©présidence du Faso

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, a représenté dans la matinée de ce mercredi 28 août 2019 à Yokohama au Japon, le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, à une réunion spéciale sur la paix et la stabilité dans la région du Sahel.

©image d'archives/le président du Faso et le premier Ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo en novembre 2018

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré est arrivé à Yokohama en début d’après-midi, où il prendra part du 28 au 30 août 2019, à la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7).

©présidence du Faso

Invité par le président Emmanuel Macron, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a participé, avec quatre autres chefs d’État africains, au sommet du G7 qui s’est tenu les 25 et 26 août 2019 à Biarritz. A la fin de son séjour, il a dressé, face à la presse nationale, le bilan de sa participation, jugée très satisfaisante.

Dans cette déclaration, l’Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), énumère une série de proposition pour renforcer la lutte contre le terrorisme et rehausser le moral des troupes engagées sur le terrain.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé