Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

A l’orée de son 2ème congrès ordinaire prévu pour se tenir les 20, 21 et 22 juillet prochain à Ouagadougou,  l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a procédé ce mercredi 9 mai 2018 à l’installation des  membres du comité national d’organisation du congrès 2018.

Le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré a animé ce mardi 8 mai 2018 en son siège à Ouagadougou un point de presse, le premier du genre organisé dans le cadre de la nouvelle stratégie de communication de la structure. Il s’est penché sur l’actualité nationale. 

Le ministre en charge de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo a animé une conférence de presse ce lundi 7 mai 2018 sur la situation alimentaire et nutritionnelle. Le présent point de presse a permis au ministre d’aborder les actions entreprises par son gouvernement face à la situation alimentaire et nutritionnelle consécutive à la mauvaise pluviométrie et aux attaques des ravageurs enregistrées au cours de la campagne agricole écoulée.

A l’issue du 7e Congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tenu du 5 au 6 mai 2018 à Ouagadougou, Eddie Komboïgo a été réélu à  la présidence du parti pour un mandat de 3 ans. Les congressistes ont aussi renouvelé le bureau exécutif national fort d’une centaine de membres. Le fondateur du parti, Blaise Compaoré, a quant lui été désigné président d’honneur du parti avec «pleins pouvoirs». 

Dans la déclaration qui suit et qui émane de la direction de la communication du ministère en charge de la Fonction publique, le gouvernement apporte  plus de précision sur la légalité ou non du sit-in. Sur l’illégalité de cette pratique syndicale, l’exécutif précise que « ce n'est pas une décision du gouvernement, mais plutôt un avis du juge suprême de l'ordre administratif ».

Le 7e Congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a officiellement ouvert ses portes ce samedi 5 mai 2018 pour finir ce dimanche 6 mai avec le renouvellement de l’organe dirigeant. Ces assises, pour le président du parti, Eddie Komboïgo constituent un « tournant capital de l’histoire » de leur parti et du Burkina. « La place et le rôle du CDP dans l’évolution sociopolitique récente du Burkina Faso » est le thème de ce conclave qui devrait remettre sur les rails l’ancien parti au pouvoir.

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) condamne la décision du gouvernement de délocaliser le Conseil des ministres dans les 13 régions du Burkina. Opposé à cette idée, le parti d’opposition invite le président du Faso à abandonner ce projet.

Dans le cadre de l’organisation du forum national des personnes vivant avec un handicap qui se tiendra les 4 et 5 juin prochain à Ouagadougou, le ministère en charge de la Solidarité nationale et de la Famille a animé ce vendredi 4 mai 2018 une conférence de presse marquant le lancement des activités dudit forum.

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale a organisé une conférence de presse le jeudi 3 mai 2018 à Ouagadougou pour informer le public de l’ouverture des concours directs et professionnels de la session 2018.

 Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé, ce matin à la Salle de Conférences de Ouaga 2000, à l’installation des membres du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS). Organe national tripartite composé de 30 membres, représentant les employeurs, les travailleurs et le gouvernement, ce Haut Conseil est un instrument de dialogue social et de concertation permanente avec les partenaires sociaux.

Les partis membres de l’Opposition politique, au cours d’une réunion tenue le mercredi 2 mai 2018, ont estimé que le référendum est la meilleure procédure que doit utiliser le gouvernement pour adopter la nouvelle Constitution. Par conséquent, ils entendent défendre cette option au cours des discussions à venir. L’intégralité du Compte rendu de cette réunion ci-dessous. 

Dans la perspective de la capitalisation des acquis et de l’amélioration de la gouvernance pour mieux coordonner les initiatives des jeunes dans le cadre des politiques publiques en lien avec les ODD, le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations-Unies pour les Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD/Afrique), organise le 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies du 21 au 25 mai 2018 à Ouagadougou.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé