Aujourd'hui,
URGENT
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019

La justice française a émis un avis favorable à la demande d'extradition de François Compaoré, frère cadet de l’ancien chef de l’Etat du Burkina. Dans son pays, il est inculpé d'incitation à assassinat dans l'affaire du journaliste Norbert Zongo. 

La Grande Chancellerie des Ordres Burkinabè et la présidence du Faso ont organisé ce matin une séance de répétition à l’intention des futurs récipiendaires de la décoration nationale du 7 décembre prochain. 

«La chambre d'instruction a émis un avis favorable à la demande d'extradition». C’est la seule phrase prononcée aujourd'hui au procès de François Compaoré à Paris, selon la section française du Balai citoyen. 

Le commissaire Benoit Ilboudo de la Ceni (micro) et l'ambassadeur Sougouri

Les Burkinabè résidant en Suisse vont voter en 2020. Ils en ont eu l'assurance le dimanche 2 novembre 2018, lors d'une rencontre avec une mission de la Ceni conduite par le commissaire Benoit Ilboudo et comprenant M. Rasmane Sawadogo et Mme Sabine Tanni. 

L’opposition politique burkinabè a tenu ce mardi 4 décembre 2018 son point de presse hebdomadaire. Cette rencontre avec les hommes de média a porté sur des questions d’actualité et d’intérêt national.

L’Organisation Démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso (ODJ), en collaboration avec d’autres organisations de la société civile, a tenu le 1er décembre 2018 à Ouagadougou la 3é édition des Journées anti-impérialistes autour du thème « contre les menées impérialistes et pour la démocratie et le progrès social véritables ».

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) est mécontente et même très mécontente. En effet, 11 mois après la signature du protocole d’accord signé entre elle et le gouvernement burkinabè le 27 janvier 2018, elle dit constater que de nombreux et importants engagements du gouvernement sont, soit non mis en œuvre, soit exécutés de façon parcellaire. Ce lundi 3 décembre, elle a haussé le ton à travers une conférence de presse et annonce la suspension de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre à 24 heures.

Le chef de la délégation de la Céni, le commissaire Palguim Sambaré (centre) n’a pas exclu l’installation de bureaux de vote dans des enclaves diplomatiques burkinabè autres que l’ambassade ou le consulat général.

Une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) conduite par le commissaire Palguim Sambaré a rencontré, samedi 1er décembre 2018, à Bruxelles, les Burkinabè établis dans les cinq pays couverts par l’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles. Objectifs : expliquer les conditions de participation et le mode opératoire du vote des burkinabè de l’extérieur conformément au nouveau Code électoral adopté le 30 juillet dernier à l’Assemblée nationale.

Dans cette déclaration, les partis de la majorité présidentielle à l’occasion du 3è anniversaire de l’accession au pouvoir du Mouvement u peuple pour le progrès (MPP), saluent les efforts du gouvernement actuel et exhortent ses militants des villes et des campagnes, à poursuivre la mobilisation pour le progrès et le changement qualitatif véritable enclenché au bénéfice de tous.

Dans ce communiqué, la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC), salue la mobilisation lors de la marche meeting du 29 novembre dernier, invite à la mobilisation et à la détermination et donne rendez-vous le 13 décembre prochain à l’occasion de la commémoration du décès du journaliste Norbert Zongo.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, célébré ce 1er décembre, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, appelle ses concitoyens à faire le dépistage et à intensifier la lutte contre la pandémie. 

Le conseil des ministres du jour s’est tenu sous la présidence du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Il a examiné divers dossiers et entendu des communications orales.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé