Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Lucienne Ariane ZOMA,  Socio-anthropologue, est nommée 1er vice-président du HCRUN
Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans (RFI)
Santé: le président du Faso a lancé un appel aux populations afin que le paludisme soit vaincu au Burkina Faso d’ici 2030
Burkina: Le tribunal de Djibo  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité»
Siao: le Madagascar, pays invité d’honneur de la 15e édition
Burkina:  «Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique» est le thème du Siao 2018 (26 octobre-4 novembre)
Burkina: l’abbé Prosper Bonaventure Ky nommé évêque de Dédougou
Football: l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, Henri Michel, est décédé ce 24 avril 2018.
France: Soupçonné de corruption au Togo et en Guinée, l'homme d'affaires français, Vincent Bolloré, en garde à vue.
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin

Alors que le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille parle d’un «incident clos», le maire de l’arrondissement 11 de Ouagadougou lui, parle plutôt de «manœuvres politiques» en défaveur des habitants de son arrondissement. C’est du moins ce qui est ressortie de la conférence de presse que le maire Ibrahim Maré a animé ce lundi 23 avril dans son arrondissement.

Le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille à travers la direction régionale du Centre a animé une conférence de presse le 19 avril 2018 pour situer l'opinion au sujet des vivres qui ont fait l'objet de malentendu entre le conseil municipal et le ministère.

Photo: présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce vendredi 20 avril 2018 une délégation des partis de la majorité présidentielle. Tout comme l’opposition politique, elle a eu une séance de travail avec l’exécutif sur le processus d’adoption de la nouvelle Constitution et l’opérationnalisation en 2020 du vote des Burkinabè de l’étranger. 

Le Syndicat national des travailleurs de l’agriculture (Syntrag) dénonce une «mauvaise» politique agricole au Burkina Faso. Au cours d’une conférence de presse ce vendredi 20 avril 2018 à Ouagadougou, le Synatrag dit ne pas comprendre qu’après plus de cinquante années d’indépendance, «le secteur de l’agriculture se trouve dans l’incapacité totale à satisfaire les besoins alimentaires de la population».

Le secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), Bassolma Bazié était face aux journalistes ce jeudi 19 avril 2018 pour se prononcer sur le discours du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba sur la situation de la nation le 12 avril dernier devant les députés.

Une délégation de l’opposition politique burkinabè avec à sa tête son chef de file, Zéphirin Diabré a échangé ce jeudi 19 avril 2018 avec le président du Faso sur des sujets d’intérêt nationaux. Les deux parties au cours d’une séance de travail qui a duré plus de deux heures, ont abordé essentiellement deux points : le processus d’adoption de la nouvelle Constitution et l’opérationnalisation en 2020 du vote des Burkinabè de l’étranger.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a tenu un conseil de cabinet ce jeudi 19 avril 2018 sur le rapport de mission dans le sahel et le Nord du Burkina. Aux termes de cette rencontre, le professeur Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, a laissé entendre que des mécanismes sont en vue pour la réouverture des écoles fermées pour raisons d’insécurité dans cette région.

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 18 avril 2018, la ministre en charge de l’Economie et des Finances, Rosine Sory/Coulibaly a indiqué que sur demande de la Sofitex, le gouvernement injectera plus de 14 milliards de F CFA pour sauver la filière cotonnière surtout que la production de la campagne 2017-2018 n’a pas été bonne. Nous vous proposons le compte rendu sommaire fait par la direction de la communication du ministère en charge de la communication.

Dans ce communiqué de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), le parti d’opposition invite le gouvernement à mettre tout en œuvre afin de retrouver « sain et sauf », Issouf Souabo l’enseignant enlevé, le 12 avril dernier au cours de l’attaque qui a a également occasionné la mort d’une élève.

Le chef de file de l’Opposition politique, Zéphirin Diabré sera reçu en audience ce jeudi 19 avril 2018 au palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a rendu une visite de courtoisie au Chef de file de l’opposition au Burkina (CFOP), Zéphirin Diabré ce mardi 17 avril 2018. Au menu des échanges, la situation politique nationale et bien d’autres.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE a assisté, aux côtés de sa Majesté le Roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite, en compagnie de plusieurs de ses pairs, à la parade militaire marquant la clôture de l’exercice « Bouclier du Golfe » ce lundi 16 avril 2018 à Jubail, localité située à une centaine de kilomètres de Dammam.