Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

le président Kaboré écarte l’idée d’acheter un nouvel avion présidentiel  

A SUIVRE CETTE SEMAINE

Les ministres en charge des Affaires étrangères, de la Défense, et de la Sécurité du Bénin, du Niger, du Togo et du Burkina Faso ont été reçus en audience en fin d’après-midi par le président du Faso.

L’opposition politique burkinabè a tenu son point de presse hebdomadaire ce mardi 16 octobre 2018 à son siège. A l’ordre du jour, la crise à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), la plate-forme d’enrôlement des électeurs et « les marches-meetings organisées par le MPP ».

Jacqueline Marie Zaba-Nikiéma a installé M. Gaëtan Ouédraogo dans ses nouvelles fonctions de délégué CSBE

Le nouveau délégué CSBE pour les Pays-Bas, l’Irlande et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord a pris fonction, dimanche 14 octobre 2018, à Amsterdam. Gaëtan Ouédraogo a été officiellement installé par l’ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles, Son Excellence Madame (SEMme) Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

Ceci est un message du ministre burkinabè en charge de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo, à l’occasion de 38e édition de la journée mondiale de l’alimentation qui se tient chaque 16 octobre. Cette année, le thème est : « Agir dans l’avenir, la faim zéro est possible en 2030 ».

La gouverneure générale et commandante en chef du Canada effectuera du 23 au 26 octobre 2018, une visite d'Etat au Burkina Faso, annonce ce communiqué de presse de la présidence du Faso.

Photo: Oméga Fm

15 octobre 1987-15octobre 2018, cela fait 31 ans que le président Thomas Noel Isidore Sankara et ses douze compagnons ont été «assassinés». La commémoration de ce  31ème anniversaire a été marquée par la pose de la  première pierre de la construction du mémorial Thomas Sankara. Cette cérémonie symbolique s’est déroulée ce lundi 15 octobre 2018 au sein du Conseil de l’entente, lieu où le «père de la révolution» a été «assassiné».

Ceci est message de l’épouse du président Thomas Sankara à l’occasion du 31e anniversaire de la disparition du leadeur de la révolution burkinabè le 15 octobre 1987.

 Le président du Faso a reçu en audience ce vendredi en fin de matinée, le nouveau Vice-gouverneur la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Norbert Toé.

Le mardi 9 octobre dernier, le «Parti du lion» a reçu le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Newton Ahmed Barry et les échanges ont porté sur la situation qui prévaut au sein de l'Institution. Au sortir de cette rencontre de plus de trois heures, Adama Sosso, deuxième vice-président de l’UPC avait indiqué : «Aujourd’hui, l’UPC n’a pas d’objections à accompagner la Ceni.»   Mais contre toute attente, M. Sosso à travers une conférence de presse tenu ce jeudi 11 octobre 2018 à son siège, est revenu sur sa position et a surtout tenu à «lever toute équivoque» liée à cette visite du président de la Ceni.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Newton Ahmed Barry s’est rendu ce mardi 9 octobre 2018 au siège de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC). 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé