Aujourd'hui,
URGENT
Football:  le président de la FBF, Sita Sangaré,nommé membre de la commission de développement de la FIFA.
Immigration: partis en Libye à la recherche de l’eldorado, 154 burkinabè ont été rapatriés ce 20 avril au Burkina.
Médias: après 4 ans d’interruption, la radio rurale a officiellement redémarré ses activités, le 20 avril 2017.
Bobo: le grand marché fermé ce vendredi par des manifestants réclamant la réfection des voies entourant le marché.
Afrique: la croissance globale du continent devrait passer à 3,2% en 2018 et à 3,5% en 2019 (Africa’s Pulse).
Afrique: la croissance économique subsaharienne rebondit après avoir enregistré en 2016 son niveau le plus bas depuis plus de deux décennie
Jazz à Ouaga: 5 groupes musicaux dont une vingtaine du Burkina Faso, seront présents  dans une dizaine de lieux  de concerts.
Musique: une vingtaine de concerts animés par plus de 200 musiciens sont au programme du 25e Jazz à Ouaga -du 28 avril au 6 mai 2017.
Sourou: la 8e édition de la foire provinciale du niébé et des productions agricoles se tiendra à Kassan du 28 au 30 avril.
Burkina:     Le syndicat des agents du Trésor (SATB) annonce un sit-in du 24 au 26 avril prochain. 

Le match international amical entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, qui devait se jouer le 6 septembre 2016, n’aura plus lieu. Selon la Fédération burkinabè de Football (FBF), cette annulation est due à la déprogrammation du match Burkina – Botswana comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Ce match des éliminatoires initialement prévu le samedi 3 septembre a été repoussé au dimanche 4 septembre à partir de 18 heures au stade du 4-Aout.

« La déprogrammation du match est une imposition de la CAF qui souhaite harmoniser les rencontres de la dernière journée de qualification de la CAN 2017 à une même date, pour des impératifs de diffusion et pour des raisons d’intégrité afin d’éviter tous calculs », explique la FBF.

Par cette déprogrammation, la date du 6 septembre qui était retenue pour le match amical se trouve ainsi perturbée car, selon les règlements, il doit impérativement avoir une marge autorisée de 72 heures entre deux matchs. En effet, entre le 4 septembre où se jouent les éliminatoires et le 6 septembre, la marge autorisée n’est pas respectée.

« La date du 7 septembre qui se présentait comme la dernière alternative pour sauver le match amical dans la période souhaitée, ne concorde pas du tout avec la journée FIFA qui fait obligation aux joueurs professionnels de regagner impérativement leurs clubs avant cette date du 7 septembre », précise la fédération.

L’idée du projet n’étant pas abandonnée, les deux fédérations continueraient les échanges afin  de trouver des opportunités  pour reprogrammer le match amical.

Par ailleurs, le match retour du deuxième tour des éliminatoires de  la CAN des moins de 17 ans entre le Burkina Faso et le Ghana se jouera le samedi 20 août à partir de 16 heures au stade du 4-Août. Au match aller, les Etalons cadets avaient été battus par les Black Satellites par un score de 5 buts à 1.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir