Aujourd'hui,

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré  et ses homologues de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont clos les travaux de leur sommet extraordinaire, hier jeudi 16 septembre  en réaffirmant les positions de principe adoptées lors de leur précédente conférence extraordinaire consacrée à la situation politique en Guinée. 

Des personnes ressources avisées du secteur des Télécommunications ont achevé samedi 11 septembre 2021 à Koudougou, les travaux d’un atelier portant sur  l’acquisition, l’installation et l’exploitation de nouveaux multiplex TNT.

Emmanuel Macron a annoncé jeudi la fin de l'opération Barkhane de lutte contre les jihadistes au Sahel, dans le cadre d'une "transformation profonde" de la présence militaire de la France dans la région. 

Selon Jonathan Lett, CANAL+ soutient le cinéma africain et le Fespaco sous de formes multiples

CULTURE

Le 9 septembre 2021, le Comité d’organisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a dévoilé la sélection officielle de sa 27 édition 9.  En tout, 239 œuvres dans différentes catégories ont été retenues pour cette année, sur 1132 inscriptions. Partenaire historique de l’évènement, CANAL+ se tient encore cette année auprès de la biennale pour faire de cette édition une réussite. 

Pour leur première participation, les Etalons volleyeurs ont terminé 4e de leur poule à l’issue de la 1re phase du championnat d’Afrique des Nations de Volleyball Rwanda 2021. Ils ont enregistré 3 défaites en autant de matchs. Les volleyeurs Burkinabè ont d’abord perdu face à l'Ouganda 3 sets à 1, ensuite le Rwanda 3 sets à 0 et enfin contre le Burundi 3 sets à 1.

A LA UNE

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré et son collègue en charge de la Sécurité et de la Protection Civile du Togo, le colonel Damehane Yark se sont rencontrés le 21 décembre 2016 à Cinkansé, dans la région du Centre-Est. Cette rencontre avait pour objectif de faire le bilan de l’opération conjointe de sécurisation des personnes et des biens au niveau des frontières entre le Burkina Faso et le Togo.

 


Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) du Burkina Faso et du Togo ont tour à tour expliqué aux deux ministres, les stratégies utilisées pour la réussite de cette opération conjointe, et ont fait le point des saisies. Ainsi, côté Burkinabè, « plus de 49 personnes ont été interpellées, 148 engins saisis, 9 fusils calibres 12 récupérés… ». Le bilan côté Togolais fait état de « 62 individus interpelés, 75 motos saisies, 41 coupe-coupe récupérés, des lubrifiants frelatés saisis… ».

Prenant la parole, le Ministre d’Etat Simon Compaoré a exprimé sa satisfaction quant à la réelle collaboration existante entre le Burkina Faso et le Togo en matière sécuritaire. Pour lui, cela découle de la volonté politique des deux chefs d’Etat. « Cette opération conjointe est salutaire pour nos populations qui vont se sentir sécurisées surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. C’est un partage d’expérience en matière de stratégies utilisées par les FDS de chaque pays. Les différentes saisies vont constituer un frein à la fraude qui fragilise nos économies. Cette opération conjointe est une façon de rendre pratique la coopération transfrontalière qui est souvent restée au stage théorique », a déclaré Simon Compaoré.

La rencontre entre les deux responsables en charge de la sécurité intérieure s'est achevée par une visite sur le terrain visant à encourager les agents déployés.

DCPM/MATDSI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir