Aujourd'hui,

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré  et ses homologues de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont clos les travaux de leur sommet extraordinaire, hier jeudi 16 septembre  en réaffirmant les positions de principe adoptées lors de leur précédente conférence extraordinaire consacrée à la situation politique en Guinée. 

Des personnes ressources avisées du secteur des Télécommunications ont achevé samedi 11 septembre 2021 à Koudougou, les travaux d’un atelier portant sur  l’acquisition, l’installation et l’exploitation de nouveaux multiplex TNT.

Emmanuel Macron a annoncé jeudi la fin de l'opération Barkhane de lutte contre les jihadistes au Sahel, dans le cadre d'une "transformation profonde" de la présence militaire de la France dans la région. 

Selon Jonathan Lett, CANAL+ soutient le cinéma africain et le Fespaco sous de formes multiples

CULTURE

Le 9 septembre 2021, le Comité d’organisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a dévoilé la sélection officielle de sa 27 édition 9.  En tout, 239 œuvres dans différentes catégories ont été retenues pour cette année, sur 1132 inscriptions. Partenaire historique de l’évènement, CANAL+ se tient encore cette année auprès de la biennale pour faire de cette édition une réussite. 

Pour leur première participation, les Etalons volleyeurs ont terminé 4e de leur poule à l’issue de la 1re phase du championnat d’Afrique des Nations de Volleyball Rwanda 2021. Ils ont enregistré 3 défaites en autant de matchs. Les volleyeurs Burkinabè ont d’abord perdu face à l'Ouganda 3 sets à 1, ensuite le Rwanda 3 sets à 0 et enfin contre le Burundi 3 sets à 1.

A LA UNE

L’explosion d’une voiture ce 24 décembre en début d’après-midi, à une dizaine de km de Pô, a tué au moins quatre personnes, selon l'Agence d'informations du Burkina (AIB).


Une voiture de transport, communément appelée ‘’Dakola Express’’, a littéralement explosé ce samedi 24 décembre 2016 à Tambolo, localité située à une dizaine de km de Pô et de Dakola. Les causes du drame ne sont pas encore connues. Un ratissage de la zone a permis à l’équipe de la police et de la gendarmerie de retrouver des morceaux de corps dont trois têtes. Pour l’instant, seul le corps du chauffeur retrouvé à plus de 150 m des lieux, a pu être identifié.
Des témoins affirment qu’un des passagers a embarqué à Dakola avec des explosifs, sans toutefois préciser leur nature.

(Agence d’Information du Burkina)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir