Aujourd'hui,

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré  et ses homologues de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont clos les travaux de leur sommet extraordinaire, hier jeudi 16 septembre  en réaffirmant les positions de principe adoptées lors de leur précédente conférence extraordinaire consacrée à la situation politique en Guinée. 

Des personnes ressources avisées du secteur des Télécommunications ont achevé samedi 11 septembre 2021 à Koudougou, les travaux d’un atelier portant sur  l’acquisition, l’installation et l’exploitation de nouveaux multiplex TNT.

Emmanuel Macron a annoncé jeudi la fin de l'opération Barkhane de lutte contre les jihadistes au Sahel, dans le cadre d'une "transformation profonde" de la présence militaire de la France dans la région. 

Selon Jonathan Lett, CANAL+ soutient le cinéma africain et le Fespaco sous de formes multiples

CULTURE

Le 9 septembre 2021, le Comité d’organisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a dévoilé la sélection officielle de sa 27 édition 9.  En tout, 239 œuvres dans différentes catégories ont été retenues pour cette année, sur 1132 inscriptions. Partenaire historique de l’évènement, CANAL+ se tient encore cette année auprès de la biennale pour faire de cette édition une réussite. 

Pour leur première participation, les Etalons volleyeurs ont terminé 4e de leur poule à l’issue de la 1re phase du championnat d’Afrique des Nations de Volleyball Rwanda 2021. Ils ont enregistré 3 défaites en autant de matchs. Les volleyeurs Burkinabè ont d’abord perdu face à l'Ouganda 3 sets à 1, ensuite le Rwanda 3 sets à 0 et enfin contre le Burundi 3 sets à 1.

A LA UNE

Le Syndicat national des travailleurs de l’information et de la communication (Synatic) et le gouvernement burkinabè sont parvenus à un accord sur une partie de leurs revendications dans l’après-midi de ce vendredi 23 décembre 2016. Notamment sur le code vestimentaire et le passage des médias publics au statut de sociétés d’Etat. Par contre, il n’y a pas eu d’accord sur les revendications du Syndicat des agents des impôts et du domaine (Snaid) et rendez-vous a été pris pour fin janvier 2017 afin d’examiner dans le fond les questions.



Deux heures de discutions entre le gouvernement et le Synatic, c’est ce temps qui a permis aux deux parties de lever les blocages qui persistaient après plusieurs mois de négociations. Selon le secrétaire général du Synatic, Sidiki Dramé, «le premier point des revendications était le passage à une société d’Etat où on ne s’entendait pas trop sur le terme avec la direction gouvernementale qui parlait d’étude de faisabilité alors que pour nous, il s’agissait d’une étude de mise en route de la société d’Etat. Nous avons donc clarifié cela aujourd’hui avec Son Excellence.»

M. Dramé a déclaré qu’une commission tripartite sera créée avec les membres du gouvernement, la direction des EPE, Sidwaya, la RTB et le syndicat pour mettre en œuvre cette loi. «On avait demandé deux indemnités notamment celle de risques et la prime du panier. Cette dernière n’a pas été accordée mais, l’indemnité du code vestimentaire a été harmonisée et son montant revu à la hausse selon les catégories professionnelles. Un accord sera signé pour définir les différents montants.»

Avant le Synatic, c’est le Snaid qui a été reçu par le chef du gouvernement. Après le report de leur mouvement du 19 au 23 décembre à cause de l’attaque d’un camp militaire à Nassoumbou, les travailleurs de cette régie financière ont exposé leurs revendications à Paul Kaba Thiéba.

Sur la table de négociations, ils ont déposé une plateforme revendicative de 10 points portant notamment sur l’amélioration du cadre de travail, l’équipement adéquat et un meilleur plan de carrière pour ces agents. «Ils ont dit qu’ils ont pris note et qu’ils iront analyser les points dans le fond. Rendez-vous a été donné pour fin janvier prochain afin de revenir discuter dans le fond les questions», a déclaré le secrétaire général du Snaid, Nongo Grégoire Traoré, à sa sortie d’audience. Le syndicat se félicite de cette prise de contact avec le Premier ministre et reste disponible pour les prochaines rencontres en janvier prochain.

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir